En poursuivant votre navigation, vous acceptez l’utilisation de cookies pour améliorer votre expérience sur notre site, réaliser des statistiques d’audiences et vous permettre de partager des informations sur les réseaux sociaux. En savoir plus.

X

NEWSLETTERS DU MOCI


Le Moci met à votre disposition 4 lettres d'actus pour répondre à vos besoins de connaissance sur le commerce international.


Cochez les newsletters auxquelles vous souhaitez vous abonner gratuitement. Vous pourrez facilement vous désinscrire à tout moment via les liens de désinscription présents dans chacun de nos emails.



  • BEST-OF

    Recevez tous les vendredis, les articles les plus populaires de la semaine ainsi que le sommaire de la Lettre confidentielle

  • NOUVEAUTÉS

    Soyez au courant des nouvelles parutions mensuelles du Moci et de toutes nos offres spéciales

  • ÉVÉNEMENTS

    Suivez tous les événements du MOCI :

    - Forum Moci,
    - Forum Afrique,
    - Palmarès Moci des PME et ETI à l'international
    et ceux de nos partenaires.
  • La Lettre confidentielle

    Recevez chaque jeudi, la Lettre confidentielle qui vous informe sur les dernières actualités et vous livre ses analyses et ses exclusivités. Les article sont payants et accessibles via abonnement...

CODE DE SECURITE :

captcha

Attention !

Il semblerait que vous ayez déjà souscrit à cette offre.

Je poursuis quand même
X

Mot de passe oublié?

Vous n'avez pas de compte ? S'inscrire

X

Pour terminer votre inscription, vous devez lire et accepter nos conditions générales de vente et d’utilisation

Vous avez déjà un compte? Connectez-vous

Méditerranée / Export : malgré l’échec de l’intégration, de nouvelles routes commerciales émergent

Il y a deux façons de considérer les échanges entre les deux rives de la Méditerranée. La première serait de se résoudre à constater un échec. Depuis 2008, année de la crise mondiale, les exportations totales intra méditerranéennes sont en retrait de plus de 100 milliards de dollars, avec environ un montant de 500 milliards de dollars en 2016. Plus encore, la part relative du commerce intra régional dans les exportations méditerranéennes est passée de 31 % en 2000 à 29 %, d’après Coface. Enfin, la zone euro serait restée prédominante dans le commerce intra régional, avec une part de 79,4 % en 2016. Les causes d’un échec régional Les raisons de cet échec seraient au nombre de quatre : -La première est bien connue. Les États de la mare nostrum se font concurrence, notamment ceux du sud et de l’est dans l’agriculture et le textile. -La deuxième n’est pas surprenante. Les printemps arabes ayant fortement perturbé ces mêmes pays, tant d’un point de vue politique qu’économique, ils ont eu tendance à se refermer. C’est vrai de celui qui a inauguré ces révoltes en 2014, la Tunisie. Il est vrai qu’il est parti d’un taux très élevé de 106,5 % en 2012 et que son niveau d’ouverture reste, malgré tout, enviable, avec 90 % en 2016....

L'accès à la totalité de cet article est protégé
Méditerranée / Export : malgré l’échec de l’intégration, de nouvelles routes commerciales émergent
Il vous reste 86% de l'article à lire

Cet article vous intéresse?

Créez une alerte >

Contenu associé