fbpx

En poursuivant votre navigation, vous acceptez l’utilisation de cookies pour améliorer votre expérience sur notre site, réaliser des statistiques d’audiences et vous permettre de partager des informations sur les réseaux sociaux. En savoir plus.

X

NEWSLETTERS DU MOCI


Le Moci met à votre disposition 4 lettres d'actus pour répondre à vos besoins de connaissance sur le commerce international.


Cochez les newsletters auxquelles vous souhaitez vous abonner gratuitement. Vous pourrez facilement vous désinscrire à tout moment via les liens de désinscription présents dans chacun de nos emails.



  • BEST-OF

    Recevez tous les vendredis, les articles les plus populaires de la semaine.

  • NOUVEAUTÉS

    Soyez au courant des nouvelles parutions mensuelles du Moci et de toutes nos offres spéciales.

  • ÉVÉNEMENTS

    Suivez tous les événements du MOCI :

    - Forum Moci,
    - Forum Afrique,
    - Palmarès Moci des PME et ETI à l'international
    et ceux de nos partenaires.
  • LE SOMMAIRE DE LA LETTRE CONFIDENTIELLE

    Recevez chaque jeudi, le sommaire des articles de la Lettre confidentielle qui vous informe sur les dernières actualités et vous livre ses analyses et ses exclusivités. Les articles entiers sont payants ou accessibles via abonnement.

CODE DE SECURITE :

captcha

Attention !

Il semblerait que vous ayez déjà souscrit à cette offre.

Je poursuis quand même
X
X

Égypte / Export : les Français ont tout à gagner des bonnes relations économiques et politiques

Alors que les Trésors de Toutankhamon viennent s'exposer à Paris, à la Grande Halle de la Villette, pour quelques mois, l’Égypte est un pays qui sourit à la France. Et pas seulement sur le plan culturel. La relation politique est bonne, et l’a toujours été – si l’on excepte la période nassériste. Les relations entre les présidents Macron et Al-Sissi sont ainsi excellentes. Et sur le plan économique, elles sont au beau fixe et ont du potentiel. Aujourd’hui, Le Caire achète à l’Hexagone autant ses Rafale que ses équipements électriques et ses produits pharmaceutiques. Le pays des pharaons était ainsi son 15e excédent commercial en 2018, avec un montant de 937 millions d’euros. C’est une situation dont peut se féliciter Paris, alors que l’Égypte affiche une stabilité politique rare dans la région et que « le miracle de son redressement économique est en cours », a observé Jérôme Baconin, le chef des Services économiques au Caire, lors d’un séminaire de Business France à Paris, le 15 mars. Selon lui, « l’Égypte a absorbé le choc social de son programme négocié avec le Fonds monétaire international pour un montant de 12 milliards de dollars ». Ce programme se termine. Un objectif important aujourd’hui est, toutefois, de...

L'accès à la totalité de l'article (1483 mots) est réservé aux abonnés, aux utilisateurs d’un porte-monnaie ou aux acheteurs de l’article à l’unité.
Égypte / Export : les Français ont tout à gagner des bonnes relations économiques et politiques
Se connecter
Pas encore lecteur? Je crée mon compte

Acheter à la carte

Cet article : 5.00 €
par porte monnaie
ou par CB

S'abonner

Accès illimité
à tous les contenus
du MOCI
Je découvre les offres
Contenu associé

Cet article vous intéresse ?

Créez une alerte >