fbpx

En poursuivant votre navigation, vous acceptez l’utilisation de cookies pour améliorer votre expérience sur notre site, réaliser des statistiques d’audiences et vous permettre de partager des informations sur les réseaux sociaux. En savoir plus.

X

NEWSLETTERS DU MOCI


Le Moci met à votre disposition 4 lettres d'actus pour répondre à vos besoins de connaissance sur le commerce international.


Cochez les newsletters auxquelles vous souhaitez vous abonner gratuitement. Vous pourrez facilement vous désinscrire à tout moment via les liens de désinscription présents dans chacun de nos emails.



  • BEST-OF

    Recevez tous les vendredis, les articles les plus populaires de la semaine ainsi que le sommaire de la Lettre confidentielle.

  • NOUVEAUTÉS

    Soyez au courant des nouvelles parutions mensuelles du Moci et de toutes nos offres spéciales.

  • ÉVÉNEMENTS

    Suivez tous les événements du MOCI :

    - Forum Moci,
    - Forum Afrique,
    - Palmarès Moci des PME et ETI à l'international
    et ceux de nos partenaires.
  • La Lettre confidentielle

    Recevez chaque jeudi, le sommaire des articles de la Lettre confidentielle qui vous informe sur les dernières actualités et vous livre ses analyses et ses exclusivités. Les articles entiers sont payants ou accessibles via abonnement.

CODE DE SECURITE :

captcha

Attention !

Il semblerait que vous ayez déjà souscrit à cette offre.

Je poursuis quand même

LE FORUM DE L’EXPORT

Question n° 1

Pourquoi moins de 10 %
des entreprises qui exportent
utilisent l’assurance prospection ?

Réponse dans le moci.com/forumdelexport

LE FORUM DE L’EXPORT

Question n° 2

Les incoterms, c’est quoi ?
Et ça sert à quoi ?

Réponse dans le moci.com/forumdelexport

LE FORUM DE L’EXPORT

Question n° 3

Où trouver les bonnes formules
de votre lettre en anglais ?

Réponse dans le moci.com/forumdelexport

LE FORUM DE L’EXPORT

Question n° 4

Comment former
un salarié
à l’export ?

Réponse dans le moci.com/forumdelexport

X
X

Ça bouge dans les marchés (gratuit) : Fonroche / Bénin, Chine / Commerce

Fonroche / Bénin : la société française Fonroche éclairage, filiale du groupe Fonroche, spécialiste des énergies renouvelables (géothermie, biogaz, solaire) basé à Roquefort, en Nouvelle Aquitaine, vole de succès en succès en Afrique. Après avoir décroché le plus grand marché au monde d’éclairage solaire au Sénégal en 2018, elle vient de remporter l’appel d’offres international lancé au Bénin par « L’Agence du cadre de vie pour le développement du territoire » pour la fourniture, l’installation et la maintenance de plus de 15 000 lampadaires solaires autonomes, selon un communiqué de la société. Ce projet structurant, précise-t-il,  s’inscrit dans le cadre du programme "Asphaltage" qui consiste à moderniser et éclairer plusieurs centaines de kilomètres de voiries à Cotonou, Porto Novo ainsi que 12 autres localités béninoises. Ce nouveau marché, qui est le 2ème plus grand projet d’éclairage solaire jamais lancé en milieu urbain, confirme le leadership de l’entreprise française et la compétitivité de ses solutions dans ce secteur.

Chine / Commerce : depuis le 1er janvier, les droits de douanes (DD) chinois à l'importation de certains produits ont été supprimés ou revus à la baisse par le ministère chinois des Finance dans l'objectif officiel de stimuler le commerce extérieur. Les DD sur les importations d'alternatives aux tourteaux de soja pour l'alimentation animale (colza, coton, tournesol, palme...) ont été supprimés de même que ceux sur certains ingrédients entrant dans la composition de produits pharmaceutiques. De même source, des DD temporaires ont été instaurés sur plus de 700 produits tandis que ceux sur les réacteurs d'avions sont maintenus à un niveau relativement faible. A l'exportation, 94 produits sont exemptés de DD en 2019, dont les fertilisants, les minerais de fer, les produits laitiers, le goudron de houille et la pâte de bois. Les DD sur des produits liés aux technologies de l'information ont été de nouveau réduits. Le contexte dans lequel interviennent ces mesures est celui d'un ralentissement économique sensible (6,5% de croissance au troisième trimestre) et du conflit commercial avec les États-Unis.

 

Contenu associé

Cet article vous intéresse ?

Créez une alerte >