X

NEWSLETTERS DU MOCI


Le Moci met à votre disposition 3 lettres d'actus pour répondre à vos besoins de connaissance sur le commerce international.


Cochez les newsletters auxquelles vous souhaitez vous abonner gratuitement :



  • BEST-OF

    Recevez tous les vendredi, les articles les plus populaires de la semaine ainsi que le sommaire de la Lettre confidentielle

  • NOUVEAUTÉS

    Soyez au courant des nouvelles parutions mensuelles du Moci et de toutes nos offres spéciales

  • ÉVÉNEMENTS

    Suivez tous les événements du MOCI :

    - Forum Moci,
    - Forum Afrique,
    - Palmarès Moci des PME et ETI à l'international

  • La Lettre confidentielle

    Recevez chaque jeudi, la Lettre confidentielle qui vous informe sur les dernières actualités et vous livre ses analyses et ses exclusivités. Les article sont payants et accessibles via abonnement...

CODE DE SECURITE :

captcha

Attention !

Il semblerait que vous ayez déjà souscrit à cette offre.

Je poursuis quand même
Professionnel
Etudiant/VIE

Pays & marchés

Recevez l'actu la plus populaire de la semaine en vous abonnant au

BEST OF du MOCI

En ce moment
Commerce extérieur   •   France   •   Union européenne   •   Afrique   •   Commerce international   •   Libre-échange   •   États-Unis   •   AFD   •   CETA   •   OMC   •   
12 avril 2018

UE / Inde : le ‘Brexit’ facilite la relance du projet de libre échange

© O'SHI-Fotolia.com

Négociateurs européens et indiens se retrouvent ce jeudi 12 avril à Bruxelles dans l’espoir de relancer des pourparlers de libre-échange gelés depuis près de cinq ans. « Les discussions s’annoncent difficiles », reconnaît un membre de l’équipe de la Commission européenne.

Jusqu’ici l’Inde a en effet adopté une position très ferme, axée sur la défense de ses champions nationaux dans une large gamme de secteurs allant de la culture du coton aux médicaments génériques. Mais paradoxalement, le ‘Brexit’ pourrait faciliter les choses, estime-t-on aujourd’hui au sein de l’exécutif européen, « en levant au moins deux obstacles qui freinaient jusqu’ici les discussions », précise le négociateur européen.

Premier obstacle : le Royaume-Uni a toujours fait pression sur New Dehli pour qu’elle abaisse ses taxes très élevées imposées au whisky écossais...

Ceci est un extrait de la Lettre confidentielle du MOCI n° 279
diffusée le 12 avril 2018 auprès de ses abonnés
Pour lire la suite, cliquez ICI
Pour consulter gratuitement le sommaire de la dernière Lettre, cliquez ICI

Cet article vous intéresse?

Créez une alerte >

Sélection de la rédaction sur le même sujet