fbpx

Je me connecte

E-mail*
Mot de passe*
Je valide > Mot de passe oublié?

Je m'inscris

*Champs obligatoires

Conformément à la loi « informatique et libertés » du 6 janvier 1978 modifiée en 2004, vous bénéficiez d’un droit d’accès et de rectification aux informations qui vous concernent.
1. Mon compte
2. Mes activités
3. Mes newsletters

Vous devez lire et accepter nos conditions générales de vente et d’utilisation *

* Mentions obligatoires

Je souhaite recevoir la newsletter :

Je m'enregistre

Mot de passe oublié ?

NEWSLETTERS DU MOCI.

Le Moci met à votre disposition 4 lettres d'actus pour répondre à vos besoins de connaissance sur le commerce international.

Cochez les newsletters auxquelles vous souhaitez vous abonner gratuitement. Vous pourrez facilement vous désinscrire à tout moment via les liens de désinscription présents dans chacun de nos emails.

Informations importantes

Les paiements sur le site sont momentanéments indisponible suite à une maintenance.
Nous revenons très vite !

En poursuivant votre navigation, vous acceptez l’utilisation de cookies pour améliorer votre expérience sur notre site, réaliser des statistiques d’audiences et vous permettre de partager des informations sur les réseaux sociaux. En savoir plus.

Pays & marchés

Ces analyses, exclusives pour Le Moci, sont tirées d’outils de datamining mis au point par la société TAC ECONOMICS pour détecter les changements à venir, positifs ou négatifs, de l’environnement économique et financier.

 

 

 

TAC vert petit

Brésil

Le pays est toujours en récession (- 3 % en 2016) mais il devrait connaître une amélioration progressive d’ici fin 2016 (reprise de la production industrielle) ; la forte baisse des importations a permis une diminution du déficit commercial. Malgré la réappréciation du real, des risques de volatilité sur le change sont toujours possibles. La nomination de Michel Temer devrait assurer une certaine stabilité politique jusqu’aux prochaines élections en 2018 malgré son manque de légitimité.

TAC vert petit

Vietnam

La situation conjoncturelle est très favorable avec une croissance à plus de 6 % pour 2016 et 2017 portée par une production industrielle robuste, des investissements publics et étrangers très dynamiques et une consommation des ménages soutenue grâce à une inflation enfin maîtrisée. Cependant, les comptes publics demeurent fragiles et le dong restera exposé à un risque de dépréciation dans un contexte de resserrement des taux américains.

TAC vert petit

Sénégal

Le pays enregistre une forte croissance (5,9 % en 2016 et 6,5 % en 2017) portée par les projets d’investissements en forte progression dans les industries extractives et une consommation des ménages robuste. On observe une amélioration du déficit budgétaire (hausse des recettes fiscales) et des comptes extérieurs (dynamique positive des exportations). Enfin, la stabilité politique du pays est notable malgré une mise en œuvre des réformes trop lente.

TAC rouge petit

Turquie

Le pays fait face à des situations politiques intérieure et extérieure compliquées rendant le pays instable. On observe une dérive nationaliste et autoritaire de l’exécutif, renforcée par le Coup d’état de juillet et une hostilité vis-à-vis du milieu des affaires (purge sévère) rendant incertain l’environnement des affaires. Enfin le rapprochement avec la Russie et les tensions avec l’Union Européenne milite pour une prudence accrue à court terme.

TAC rouge petit

Corée du sud

L’économie coréenne restera contrainte en 2016 par le ralentissement de l’économie chinoise malgré une dynamique robuste de l’investissement. Les performances commerciales bilatérales avec la Chine enregistrent aussi une dégradation. La devise reste surévaluée et pourrait connaître des fluctuations à la baisse compte tenu de la volatilité financière élevée. Les soldes publics et courants demeurent excédentaires, témoignant d’une situation financière maîtrisée.

TAC rouge petit

Koweit

Les perspectives de croissance restent faibles en raison de la persistance des prix bas du pétrole qui affectent fortement cette économie rentière. Les déficits courant et budgétaire se sont nettement creusés. D’importants investissements publics prévus dans le cadre du Plan de Développement (2015-2019) pourraient être gelés à court terme. Les réserves financières dont dispose le pays lui permettent toutefois de maintenir ses ambitions de développement économique à court-moyen terme.

 

www.taceconomics.com

Sélection de la rédaction sur le même sujet

Cet article vous intéresse ?

Créez une alerte >