Je me connecte

E-mail*
Mot de passe*
Je valide > Mot de passe oublié?

Je m'inscris

*Champs obligatoires

Conformément à la loi « informatique et libertés » du 6 janvier 1978 modifiée en 2004, vous bénéficiez d’un droit d’accès et de rectification aux informations qui vous concernent.
1. Mon compte
2. Mes activités
3. Mes newsletters

Vous devez lire et accepter nos conditions générales de vente et d’utilisation *

* Mentions obligatoires

Je souhaite recevoir la newsletter :

Je m'enregistre

Mot de passe oublié ?

NEWSLETTERS DU MOCI.

Le Moci met à votre disposition 4 lettres d'actus pour répondre à vos besoins de connaissance sur le commerce international.

Cochez les newsletters auxquelles vous souhaitez vous abonner gratuitement. Vous pourrez facilement vous désinscrire à tout moment via les liens de désinscription présents dans chacun de nos emails.

En poursuivant votre navigation, vous acceptez l’utilisation de cookies pour améliorer votre expérience sur notre site, réaliser des statistiques d’audiences et vous permettre de partager des informations sur les réseaux sociaux. En savoir plus.

© fotostar-Fotolia.com
Pays & marchés

Les annonces de Donald Trump continuent à déchaîner les passions à Bruxelles. Dernière en date ? Le possible choix, encore non confirmé à ce stade, de Ted Malloch comme futur ambassadeur des États-Unis dans la capitale européenne. Cet ancien diplomate, consultant spécialisé en stratégie et échanges internationaux, professeur d’université au Royaume-Uni, est aussi un eurosceptique affiché, fervent partisan du ‘Brexit’. Ambiance…

Lors d’un entretien accordé à la BBC le 26 janvier, Ted Malloch a ainsi confirmé la nouvelle ligne américaine qui risque de mettre fin à 70 ans de diplomatie européenne des États-Unis. « J’ai déjà eu des postes diplomatiques dans le passé qui m’ont permis d’aider à abattre l’URSS. Alors, peut-être qu’une autre Union a aussi besoin d’être domptée », a-t-il répondu...

Ceci est un extrait de la Lettre confidentielle du MOCI n° 226
diffusée le 16 février 2017 auprès de ses abonnés
Pour lire la suite, cliquez ICI
Pour consulter gratuitement le sommaire de la dernière Lettre, cliquez ICI

Sélection de la rédaction sur le même sujet

Cet article vous intéresse ?

Créez une alerte >