Je me connecte

E-mail*
Mot de passe*
Je valide > Mot de passe oublié?

Je m'inscris

*Champs obligatoires

Conformément à la loi « informatique et libertés » du 6 janvier 1978 modifiée en 2004, vous bénéficiez d’un droit d’accès et de rectification aux informations qui vous concernent.
1. Mon compte
2. Mes activités
3. Mes newsletters

Vous devez lire et accepter nos conditions générales de vente et d’utilisation *

* Mentions obligatoires

Je souhaite recevoir la newsletter :

Je m'enregistre

Mot de passe oublié ?

NEWSLETTERS DU MOCI.

Le Moci met à votre disposition 4 lettres d'actus pour répondre à vos besoins de connaissance sur le commerce international.

Cochez les newsletters auxquelles vous souhaitez vous abonner gratuitement. Vous pourrez facilement vous désinscrire à tout moment via les liens de désinscription présents dans chacun de nos emails.

En poursuivant votre navigation, vous acceptez l’utilisation de cookies pour améliorer votre expérience sur notre site, réaliser des statistiques d’audiences et vous permettre de partager des informations sur les réseaux sociaux. En savoir plus.

© Robert Wilson-Fotolia.com
Entreprises & secteurs

Avec l’accueil de 181 millions de passagers en 2015, les aéroports français ont enregistré une hausse de leur trafic de +3,1 % par rapport à 2014, d'après les résultats pour 2015 publiés, le 17 février, par l'Union des aéroports français (UAF), association professionnelle regroupant 137 membres qui exploitent près de 162 aéroports en France métropolitaine et outre-mer.

Cette augmentation de trafic concerne aussi bien les aéroports parisiens –Paris Charles-de-Gaulle (CDG) et Paris-Orly (ORY) dont la fréquentation a progressé respectivement de 3,1 % et 2,8 %, que les aéroports de province (Nice Côte d'Azur, Beauvais-Tillé, Toulouse-Blagnac…), qui affichent une augmentation de leur trafic global de 3,3 %. Toutefois, a prévenu l'UAF, cette augmentation est néanmoins à relativiser par rapport au trafic aérien européen, qui a crû de 5,2 % par rapport à 2014.

Plus de 180 millions de passagers commerciaux sont passés sur les plateformes françaises en 2015, signant un nouveau record de fréquentation malgré un contexte peu favorable. L'an dernier, les aéroports en France ont dû faire face à des situations exceptionnelles qui ont affecté leur activité tels que les attentats tragiques de Paris ou la grève des contrôleurs aériens qui ont pesé sur le trafic aérien. En novembre et décembre 2015, la fréquentation dans les plateformes aéroportuaires françaises a chuté respectivement de 1 % et 1,4 % alors que les dix premiers mois affichaient une augmentation de 3,9 %, souligne l'UAF.

Le trafic international représente 71,91 % du trafic métropolitain

Enregistrant un trafic de 65,7 millions de passagers (+3,1 %), Paris Charles-de-Gaulle reste l’aéroport le plus fréquenté de France devant Paris-Orly, qui a accueilli l’an dernier 29,6 millions de voyageurs (+2,8 %). Les deux plateformes parisiennes exploitées par le groupe Aéroports de Paris (ADP) ont attiré au total 95,4 millions de passagers l’an dernier, contre 74,5 millions (+3,3 %) pour l'ensemble des aéroports de province. Le trafic des aéroports parisiens, en hausse de 3 %, a établi un nouveau record en dépassant la barre des 95 millions de passagers. Le groupe ADP compte pour 56,2 % du trafic passagers des aéroports métropolitains.

Nice Côte d’Azur est en troisième position avec 12 millions de passagers en 2015, un trafic en hausse de +3,1 % par rapport 2014. Nice Côte d’Azur demeure le premier aéroport de province.

Le trafic international (121,8 millions de voyageurs) dans les aéroports métropolitains représente 71,91 % du trafic passagers global en France métropolitaine, contre 28,09 % pour le trafic national (47,6 millions de passagers). En outre, l'UAF constate que le trafic international hors Europe progresse plus rapidement (+4 % en 2015 par rapport à 2014) que le trafic national (+0,9 %).

S’agissant du fret avionné dans l'ensemble des aéroports français, il est en légère croissance par rapport à 2014 (+ 1,6 %). Les aéroports de province connaissent une croissance du fret plus forte avec +3,7 %, contre + 1,3 % pour les aéroports parisiens. Le trafic cargo depuis l’aéroport Paris Charles-de-Gaulle est en hausse de 0,8 %, à 1,9 million de tonnes transportées. Le fret ayant circulé à Paris-Orly a, lui, bondi de 11 % à 115 440 tonnes.

Pour 2016, l'UAF souhaite notamment améliorer la connectivité, en permettant par exemple le développement de liaisons directes au départ des aéroports régionaux vers des destinations hors Union européenne (UE). L'association travaille également à améliorer la compétitivité des aéroports français (allégement des taxes à la charge des passagers), et étudie aussi les questions relatives à l'environnement (réduction des émissions de carbone).

Venice Affre

Sélection de la rédaction sur le même sujet

Cet article vous intéresse ?

Créez une alerte >