Je me connecte

E-mail*
Mot de passe*
Je valide > Mot de passe oublié?

Je m'inscris

*Champs obligatoires

Conformément à la loi « informatique et libertés » du 6 janvier 1978 modifiée en 2004, vous bénéficiez d’un droit d’accès et de rectification aux informations qui vous concernent.
1. Mon compte
2. Mes activités
3. Mes newsletters

Vous devez lire et accepter nos conditions générales de vente et d’utilisation *

* Mentions obligatoires

Je souhaite recevoir la newsletter :

Je m'enregistre

Mot de passe oublié ?

NEWSLETTERS DU MOCI.

Le Moci met à votre disposition 4 lettres d'actus pour répondre à vos besoins de connaissance sur le commerce international.

Cochez les newsletters auxquelles vous souhaitez vous abonner gratuitement. Vous pourrez facilement vous désinscrire à tout moment via les liens de désinscription présents dans chacun de nos emails.

En poursuivant votre navigation, vous acceptez l’utilisation de cookies pour améliorer votre expérience sur notre site, réaliser des statistiques d’audiences et vous permettre de partager des informations sur les réseaux sociaux. En savoir plus.

© DR
Entreprises & secteursPays & marchés

Dire que la victoire du « leave » au référendum sur le "Brexit", le 23 juin, a été un choc pour l’équipe de la Chambre de commerce et d'industrie française en Grande-Bretagne (CCIFGB) est presque un euphémisme, même si depuis quelques semaines, on sentait monter cette victoire des quatre coins du Royaume, hors des grandes agglomérations comme Londres ou le « remain » l'a emporté à 60 %. C’est un peu « le saut dans l’inconnu pas uniquement pour les entreprises qui sont présentes mais pour la Chambre de Commerce également », confirme Florence Gomez, directrice générale de la CCI étrangère la plus importante du Royaume-Uni – « devant les Américains et les Allemands »- avec quelque 605 entreprises différentes membres et 40 permanents, dont 25 salariés et le reste stagiaires.

Croisée lors du déjeuner organisé le 27 juin à Paris à l’occasion de la dernière assemblée générale de CCI France Internationale, dont la CCIFGB est membre, la dirigeante était encore dans la gestion des urgences du moment. Et c’est l’incertitude qui prédomine dans l’analyse de l’impact de ce "Brexit" qu’elle a néanmoins accepté de nous livrer en exclusivité, entre deux appels sur son téléphone mobile...

Ceci est un extrait de la Lettre confidentielle du MOCI n° 199 du 30 juin 2016.
Cet article a fait l'objet d'une Alerte diffusé en avant première hier 29 juin à 13H30 auprès de ses abonnés.
Pour lire la suite, exceptionnellement en accès gratuit, cliquez ICI
Pour consulter gratuitement le sommaire de la dernière Lettre, cliquez ICI

Sélection de la rédaction sur le même sujet

Cet article vous intéresse ?

Créez une alerte >