fbpx

Je me connecte

E-mail*
Mot de passe*
Je valide > Mot de passe oublié?

Je m'inscris

*Champs obligatoires

Conformément à la loi « informatique et libertés » du 6 janvier 1978 modifiée en 2004, vous bénéficiez d’un droit d’accès et de rectification aux informations qui vous concernent.
1. Mon Compte
2. Mes activités
3. Mes Newsletters

Vous devez lire et accepter nos conditions générales de vente et d’utilisation

Je souhaite recevoir la newsletter :

Je m'enregistre

Mot de passe oublié ?

NEWSLETTERS DU MOCI

Le Moci met à votre disposition 4 lettres d'actus pour répondre à vos besoins de connaissance sur le commerce international.

Cochez les newsletters auxquelles vous souhaitez vous abonner gratuitement. Vous pourrez facilement vous désinscrire à tout moment via les liens de désinscription présents dans chacun de nos emails.

En poursuivant votre navigation, vous acceptez l’utilisation de cookies pour améliorer votre expérience sur notre site, réaliser des statistiques d’audiences et vous permettre de partager des informations sur les réseaux sociaux. En savoir plus.

© CES
Entreprises & secteursPays & marchés

Participation remarquée au Consumer Electronics Show (CES) de Las Vegas depuis trois ans, création des French Tech Hub à San Francisco et New York, succès de la French Tech Conférence à New York, autant d’exemples des efforts menés par les pouvoirs publics et les milieux d'affaires français pour imposer outre-Atlantique l’innovation à la française. Non sans un certain succès, mais encore faut-il en mesurer la réelle portée. Dépasse-t-il les frontières des cercles d’investisseurs spécialisés et des acteurs du numérique ? Autrement dit, l’image de la France a-t-elle évolué auprès de l’Américain moyen depuis les débuts de l’offensive tricolore dans les technologies du numérique ?

À cette question, le président du comité Amérique du Nord des conseillers du commerce extérieur de la France (CCEF), Paul Bensabat, homme enthousiaste mais aussi réaliste apporte une réponse mesurée. « Incontestablement, il y a une évolution, avec une French Touch plus Tech, ce qui est très bien perçu par les milieux d’affaires sophistiqués aux États-Unis », explique-t-il dans un entretien à paraître dans Le Moci du 28 juillet, dans le cadre d’un dossier spécial sur les États-Unis...

Ceci est un extrait de la Lettre confidentielle du MOCI n° 201
diffusée le 14 juillet 2016 auprès de ses abonnés
Pour lire la suite, cliquez ICI
Pour consulter gratuitement le sommaire de la dernière Lettre, cliquez ICI
Sélection de la rédaction sur le même sujet

Cet article vous intéresse ?

Créez une alerte >