fbpx

Je me connecte

E-mail*
Mot de passe*
Je valide > Mot de passe oublié?

Je m'inscris

*Champs obligatoires

Conformément à la loi « informatique et libertés » du 6 janvier 1978 modifiée en 2004, vous bénéficiez d’un droit d’accès et de rectification aux informations qui vous concernent.
1. Mon compte
2. Mes activités
3. Mes newsletters

Vous devez lire et accepter nos conditions générales de vente et d’utilisation *

* Mentions obligatoires

Je souhaite recevoir la newsletter :

Je m'enregistre

Mot de passe oublié ?

NEWSLETTERS DU MOCI.

Le Moci met à votre disposition 4 lettres d'actus pour répondre à vos besoins de connaissance sur le commerce international.

Cochez les newsletters auxquelles vous souhaitez vous abonner gratuitement. Vous pourrez facilement vous désinscrire à tout moment via les liens de désinscription présents dans chacun de nos emails.

Informations importantes

Les paiements sur le site sont momentanéments indisponible suite à une maintenance.
Nous revenons très vite !

En poursuivant votre navigation, vous acceptez l’utilisation de cookies pour améliorer votre expérience sur notre site, réaliser des statistiques d’audiences et vous permettre de partager des informations sur les réseaux sociaux. En savoir plus.

Patrick Daher, P-dg du groupe éponyme et président du Gead au Gifas
© François Pargny
Entreprises & secteurs

« C’est un petit pas pour l’industrie, mais un grand pas pour les petites entreprises », a déclaré Eric Trappier, président du Groupement des industries françaises aéronautiques et spatiales (Gifas), lors du lancement, le 21 septembre, avec Bpifrance, du programme d’accompagnement Ambition PME-ETI, un accélérateur qui va permettre à 60 entreprises de bénéficier pendant 18 mois d’un pilotage par des mentors ou experts. En paraphrasant ainsi, en présence du ministre de l’Économie et des finances, Bruno Le Maire, la célèbre phrase de l’astronaute Neil Amstrong, premier homme à avoir posé son pied sur la lune, le P-dg de Dassault Aviation a clairement mis en avant les défis qui attendent les entreprises petites, moyennes et à taille intermédiaire : « s’adapter à la révolution numérique, préparer l’usine du futur et donc constituer une boîte à outils pour structurer le futur ». « Autour des produits financiers, il faut de l’encouragement, du conseil, de l’accompagnement, y compris pour l’étranger, une rupture de solitude », a justifié, pour sa part, Nicolas Dufourcq, le directeur général de Bpifrance.

80 % des entreprises sélectionnées ont un actionnariat familial

De façon concrète, les membres de la première promotion « bénéficieront d’un diagnostic stratégique pour identifier leurs priorités de croissance et auront le choix entre deux modules de conseil pour élaborer leur feuille de route RH, digitale ou encore internationale », explique-t-on à la banque publique. Les entreprises sélectionnées possèdent à 80 % un actionnariat familial et 65 % opèrent également dans des activités autres que l’aéronautique : santé, automobile…

« Le projet a été lancé il y a neuf mois », a rappelé, en s’adressant aux 60 lauréats, Patrick Daher (notre photo), P-dg de l’équipementier éponyme et président du Groupement des équipementiers aéronautiques et de défense (Gead) au Gifas. « Ca vous donne des responsabilités », a renchéri Fanny Letier, directrice exécutive Fonds propres et coordination de l’accompagnement chez Bpifrance. Si tous les dirigeants d’entreprises sont vraisemblablement conscients de la nécessité d’un développement stratégique – diversification sectorielle, internationalisation, restructuration – certains ont indiqué au Moci que « le côté scolaire n’était pas vraiment ce qui plaisait dans l’accélérateur ». En revanche, « réfléchir à leur stratégie, réseauter, se faire connaître » apparaît comme une priorité.

François Pargny

Sélection de la rédaction sur le même sujet

Cet article vous intéresse ?

Créez une alerte >