fbpx

Je me connecte

E-mail*
Mot de passe*
Je valide > Mot de passe oublié?

Je m'inscris

*Champs obligatoires

Conformément à la loi « informatique et libertés » du 6 janvier 1978 modifiée en 2004, vous bénéficiez d’un droit d’accès et de rectification aux informations qui vous concernent.
1. Mon compte
2. Mes activités
3. Mes newsletters

Vous devez lire et accepter nos conditions générales de vente et d’utilisation *

* Mentions obligatoires

Je souhaite recevoir la newsletter :

Je m'enregistre

Mot de passe oublié ?

NEWSLETTERS DU MOCI.

Le Moci met à votre disposition 4 lettres d'actus pour répondre à vos besoins de connaissance sur le commerce international.

Cochez les newsletters auxquelles vous souhaitez vous abonner gratuitement. Vous pourrez facilement vous désinscrire à tout moment via les liens de désinscription présents dans chacun de nos emails.

Informations importantes

Les paiements sur le site sont indisponibles suite à une maintenance.
Nous revenons très vite !

En poursuivant votre navigation, vous acceptez l’utilisation de cookies pour améliorer votre expérience sur notre site, réaliser des statistiques d’audiences et vous permettre de partager des informations sur les réseaux sociaux. En savoir plus.

© Nomad_Soul - Fotolia.com
Entreprises & secteurs

L'Europe a de nouveau une stratégie de soutien à l'industrie, Le Moci l'a découverte et il est temps de s'y intéresser ! Le 13 septembre dernier, le jour même de l’adoption d’un cadre européen pour le filtrage des investissements directs étrangers, Jean-Claude Juncker, qui préside la Commission européenne depuis novembre 2014, présentait pour son troisième discours annuel sur l’état de l’Union « une nouvelle stratégie industrielle » pour « rester » ou « devenir » le « numéro un mondial en matière d’innovation, de numérisation et de décarbonisation ». Un tournant selon certain. « Ce n’était pas arrivé depuis 2009 qu’on parle de politique industrielle au niveau européen  », explique-t-on ainsi au Moci au sein de l’exécutif européen.

Huit longues années auront donc passé sans rien ou presque sur l'industrie. La crise économique, qui a frappé lourdement l’Union européenne (UE), aurait, néanmoins, servi de déclencheur. Depuis, le contexte est devenu favorable, tant sur le plan économique que politique, pour avancer de nouvelles propositions en matière industrielle : la croissance économique sur le Vieux Continent « est pour la seconde année supérieure à celle des États-Unis », fait-on valoir à Bruxelles – et le contexte politique est aussi porteur avec le retour de l’Europe au premier plan des agendas politiques des États membres, caractérisé, notamment, par l’élection en France d’un président jugé réformateur et pro-européen, Emmanuel Macron.

Ceci est un extrait de la Lettre confidentielle du MOCI
Pour lire la suite, exceptionnellement en accès gratuit, cliquez ICI
Pour consulter gratuitement le sommaire de la dernière Lettre, cliquez ICI

Sélection de la rédaction sur le même sujet

Cet article vous intéresse ?

Créez une alerte >