Je me connecte

E-mail*
Mot de passe*
Je valide > Mot de passe oublié?

Je m'inscris

*Champs obligatoires

Conformément à la loi « informatique et libertés » du 6 janvier 1978 modifiée en 2004, vous bénéficiez d’un droit d’accès et de rectification aux informations qui vous concernent.
1. Mon compte
2. Mes activités
3. Mes newsletters

Vous devez lire et accepter nos conditions générales de vente et d’utilisation *

* Mentions obligatoires

Je souhaite recevoir la newsletter :

Je m'enregistre

Mot de passe oublié ?

NEWSLETTERS DU MOCI.

Le Moci met à votre disposition 4 lettres d'actus pour répondre à vos besoins de connaissance sur le commerce international.

Cochez les newsletters auxquelles vous souhaitez vous abonner gratuitement. Vous pourrez facilement vous désinscrire à tout moment via les liens de désinscription présents dans chacun de nos emails.

En poursuivant votre navigation, vous acceptez l’utilisation de cookies pour améliorer votre expérience sur notre site, réaliser des statistiques d’audiences et vous permettre de partager des informations sur les réseaux sociaux. En savoir plus.

© Photographee.eu-Fotolia.com
Carrières

Avec 45 500 filiales à l’étranger, les multinationales françaises emploient 6,2 millions de personnes hors du territoire national, selon les données de 2018 publiées par l’Insee le 10 décembre. Ces emplois sont essentiellement le fait de multinationales dont la moitié sont implantées dans au moins 12 pays

Les firmes multinationales françaises (hors secteur bancaire et services non marchands) réalisent en moyenne 50 % de leur chiffre d’affaires consolidé à l’étranger. Le coût salarial par tête dans leurs filiales est en moyenne de 36 600 euros par an.

Parmi toutes ces entreprises, les grandes firmes multinationales sont prépondérantes : elles regroupent 42 % des filiales et réalisent 83 % du chiffre d’affaires consolidé total réalisé à l’étranger. La moitié d’entre elles sont implantées dans au moins 12 pays étrangers. Elles concentrent également 81 % des investissements réalisés par l’ensemble des filiales de multinationales françaises.

Les 1 620 firmes multinationales de taille intermédiaire réalisent quant à elles 16 % du chiffre d’affaires et emploient 20 % des salariés à l’étranger. Contrairement aux grandes firmes multinationales, ces entreprises de taille intermédiaire et de taille petite ou moyenne réalisent la majorité de leur chiffre d’affaires en France.

Presque 40 % des effectifs travaillent dans des pays de l’Union européenne

La moitié des filiales françaises sont implantées dans neuf pays principaux, par ordre décroissant en fonction du nombre de filiales : les États-Unis, la Chine, le Royaume-Uni, l’Allemagne, l’Espagne, la Belgique, les Pays-Bas, la Suisse et le Canada.

En termes d’effectifs salariés à l’étranger, les trois premiers pays sont les États-Unis (666 000 salariés), la Chine (481 000) et le Brésil (435 000). À eux trois, ils concentrent 26 % du total des emplois à l’étranger des multinationales françaises et 42 % des emplois hors Union européenne.

Au niveau de l’Union européenne, l’Allemagne (417 000 salariés), le Royaume-Uni (412 000) et l’Espagne (367 000) représentent 19 % du total des emplois à l’étranger et 50 % des emplois localisés dans l’Union européenne. Ces six pays concentrent 45 % des effectifs employés hors de France.

Dans son ensemble, l'Union européenne, hormis la France, reste la première zone d'implantation des firmes multinationales françaises, avec 39 % des effectifs à l’étranger, soit 2,4 millions de salariés. Le coût salarial par tête est significativement plus élevé dans l'Union européenne (45 900 euros par an en moyenne) que dans le reste du monde (30 800 euros). Ainsi, l'Union européenne représente la moitié (49 %) des frais de personnel des multinationales françaises.

Concentration des emplois commerciaux en Chine et au Brésil

Dans les firmes multinationales françaises, 40 % des salariés des filiales implantées à l’étranger travaillent dans les services, 36 % dans l’industrie, 20 % dans le commerce et 4 % dans la construction.

Dans les filiales industrielles, comme dans celles des services, l’emploi est concentré principalement dans six pays (Etats-Unis, Allemagne, Chine, Royaume-Uni, Brésil, Espagne). Ces derniers regroupent 43 % des effectifs pour le secteur industriel et 51 % pour les services, avec une nette prépondérance des États-Unis. Cinq pays sont communs aux deux secteurs : les États-Unis, l’Allemagne, le Royaume-Uni, le Brésil et l’Espagne. La Chine est en 3e position dans l’industrie et l’Inde en 2e dans les services.

Le secteur du commerce est particulier : 35 % des salariés des filiales commerciales sont concentrés dans deux pays, la Chine (19 %) et le Brésil (16 %).

 

Sélection de la rédaction sur le même sujet

Cet article vous intéresse ?

Créez une alerte >