fbpx

Je me connecte

E-mail*
Mot de passe*
Je valide > Mot de passe oublié?

Je m'inscris

*Champs obligatoires

Conformément à la loi « informatique et libertés » du 6 janvier 1978 modifiée en 2004, vous bénéficiez d’un droit d’accès et de rectification aux informations qui vous concernent.
1. Mon Compte
2. Mes activités
3. Mes Newsletters

Vous devez lire et accepter nos conditions générales de vente et d’utilisation

Je souhaite recevoir la newsletter :

Je m'enregistre

Mot de passe oublié ?

NEWSLETTERS DU MOCI

Le Moci met à votre disposition 4 lettres d'actus pour répondre à vos besoins de connaissance sur le commerce international.

Cochez les newsletters auxquelles vous souhaitez vous abonner gratuitement. Vous pourrez facilement vous désinscrire à tout moment via les liens de désinscription présents dans chacun de nos emails.

En poursuivant votre navigation, vous acceptez l’utilisation de cookies pour améliorer votre expérience sur notre site, réaliser des statistiques d’audiences et vous permettre de partager des informations sur les réseaux sociaux. En savoir plus.

Pays & marchés

Dans un communiqué commun publié le 17 avril l’Association européenne des Chambres de commerce et
d’industrie (Eurochambres) et l'organisation patronale BusinessEurope appellent l’UE "à prendre immédiatement toutes les mesures nécessaires pour défendre leurs intérêts commerciaux
et d’investissement en Argentine". Les deux associations ont également adressé le 17 avril une lettre à la présidente
argentine Cristina de Kirchner, exprimant leur inquiétude suite à « la
récente adoption de mesures commerciales restrictives et à la soudaine
expropriation d’YPF (voir brève du Moci), détenue par l’un des plus grands investisseurs européens
en Argentine. »

Les deux associations estiment que "les récentes mesures sur les importations imposées par le gouvernement argentin vont entraîner des coûts considérables pour les industries européennes et limiter les exportations de produits, services et investissements en Argentine". De plus, ajoutent-elles, "nous considérons que ces mesures restrictives sont incompatibles avec les engagements de l'Argentine envers l'Organisation mondiale du commerce (OMC)". Eurochambres et BusinessEurope demandent à rencontrer la présidente et son gouvernement pour discuter de ces sujets.

MOCI Pratique:

Site Eurochambres: http://www.eurochambres.be/Content/Default.asp. Contact :

Tel: +32 (0)2 282 08 50, Fax: +32 (0)2 230 00 38

eurochambres@eurochambres.eu

Business Europe:
http://www.businesseurope.eu/Content/Default.asp

Pour en savoir plus:

Retrouvez notre fiche pays sur l'Argentine dans la rubrique Fiches pays

Sélection de la rédaction sur le même sujet

Cet article vous intéresse ?

Créez une alerte >