Je me connecte

E-mail*
Mot de passe*
Je valide > Mot de passe oublié?

Je m'inscris

*Champs obligatoires

Conformément à la loi « informatique et libertés » du 6 janvier 1978 modifiée en 2004, vous bénéficiez d’un droit d’accès et de rectification aux informations qui vous concernent.
1. Mon compte
2. Mes activités
3. Mes newsletters

Vous devez lire et accepter nos conditions générales de vente et d’utilisation *

* Mentions obligatoires

Je souhaite recevoir la newsletter :

Je m'enregistre

Mot de passe oublié ?

NEWSLETTERS DU MOCI.

Le Moci met à votre disposition 4 lettres d'actus pour répondre à vos besoins de connaissance sur le commerce international.

Cochez les newsletters auxquelles vous souhaitez vous abonner gratuitement. Vous pourrez facilement vous désinscrire à tout moment via les liens de désinscription présents dans chacun de nos emails.

En poursuivant votre navigation, vous acceptez l’utilisation de cookies pour améliorer votre expérience sur notre site, réaliser des statistiques d’audiences et vous permettre de partager des informations sur les réseaux sociaux. En savoir plus.

commerce extérieur de janvier 2017
© DOC RABE Media - Fotolia.com
Pays & marchés

Le commerce extérieur français peine encore à se redresser. Maigre consolation : la France n’est pas le seul grand pays exportateur à souffrir d’une conjoncture qui se révèle morose au plan mondial, pesant sur les échanges commerciaux.

Côté français, les chiffres du premiers semestre 2014, publiés en août par les Douanes*, le montrent : si le déficit commercial à reculé de 8,4 % (statistiques FAB-FAB « franco à bord »), à 29,2 milliards d’euros (31,9 Mds au 1er semestre 2013), c’est essentiellement grâce à l’allègement de la facture pétrolière (3,3 Mds en moins), qui a tiré vers le bas les importations.

Celles-ci ont reculé au total de 1,2 %, pour s’établir à 246,661 Mds EUR (249,271 Mds sur la même période de 2013). Les exportations, en revanche, tout en restant sur une orientation positive selon ces chiffres, n’ont que très légèrement progressé avec + 0,2 % sur la période, s’établissant à 217,449 Mds EUR.

Seule l'Allemagne progresse

Selon les données de la base GTA-GTIS (dont les données sont CAF-FAB, c'est-à-dire « coût, assurance et frais jusqu’à la frontière compris), parmi les 10 premiers pays exportateurs mondiaux au premier semestre 2014, un seul enregistre une progression notable : l’Allemagne, dont les exportations ont progressé de 2,41 % au premier semestre 2014 par rapport à la même période de 2013 selon cette source. Au troisième rang des exportateurs mondiaux, l'Allemagne totalise plus 586,3 Mds EUR d’exportations.

Tous les autres, incluant la France (au 5ème rang mondial), sont en recul. Les données CAF-FAB de la base GTA-GTIS, fournies par les Douanes françaises, donnent ainsi les exportations françaises en recul de 1,8 % au premier semestre 2014, avec 212,619 Mds EUR, soit un montant un peu différent des chiffres publiés en France (sous l’incoterm CAF-FAB) et une orientation franchement à la baisse.

Mais, à l’exception du voisin d’outre-Rhin, la tendance baissière, plus ou moins forte selon les cas, est la même pour les 6 autres puissances commerciales du top 10 des exportateurs mondiaux au premier semestre 2014, incluant les géants chinois et américain :

- Chine (République populaire) : - 3,4 % à 774,808 Mds EUR (numéro 1 mondial)
- États-Unis : - 1,4 % à 586,3 Mds EUR (n° 2 mondial)
- Japon : - 7,7 % à 249,6 Mds EUR (n°4)
- Corée du Sud : - 1,9 % à 206,6 Mds EUR (n° 7 mondial)
- Royaume-Uni : - 12,3 % à 188,1 Mds EUR (n° 8)
- Hong Kong : - 7,79 % à 180 Mds EUR (n° 9)
- Canada : - 2,24 % à 171,4 Mds EUR (n° 10)

Alors que tous les pays n’ont pas encore publié leurs statistiques de commerce extérieur semestrielles, il faut descendre plus bas dans le classement des pays exportateurs pour relever des progressions franches. En Europe ou proche de l’Europe, l’Espagne est ainsi en phase montante (+ 1,3 %, à 116,3 Mds EUR), comme la Suisse (+ 1,7 %, à 88,4 Mds EUR), la république tchèque (+ 8,2 % à 64,4 Mds EUR), la Turquie (+ 2,1 %, à 58,4 Mds) ou encore l’Irlande (+ 1,45 %, à 44 Mds EUR).

Christine Gilguy

*Pour accéder à la totalité des chiffres semestriels du commerce extérieur publiés par les Douanes françaises, cliquez ICI

Sélection de la rédaction sur le même sujet

Cet article vous intéresse ?

Créez une alerte >