fbpx

Je me connecte

E-mail*
Mot de passe*
Je valide > Mot de passe oublié?

Je m'inscris

*Champs obligatoires

Conformément à la loi « informatique et libertés » du 6 janvier 1978 modifiée en 2004, vous bénéficiez d’un droit d’accès et de rectification aux informations qui vous concernent.
1. Mon Compte
2. Mes activités
3. Mes Newsletters

Vous devez lire et accepter nos conditions générales de vente et d’utilisation

Je souhaite recevoir la newsletter :

Je m'enregistre

Mot de passe oublié ?

NEWSLETTERS DU MOCI

Le Moci met à votre disposition 4 lettres d'actus pour répondre à vos besoins de connaissance sur le commerce international.

Cochez les newsletters auxquelles vous souhaitez vous abonner gratuitement. Vous pourrez facilement vous désinscrire à tout moment via les liens de désinscription présents dans chacun de nos emails.

En poursuivant votre navigation, vous acceptez l’utilisation de cookies pour améliorer votre expérience sur notre site, réaliser des statistiques d’audiences et vous permettre de partager des informations sur les réseaux sociaux. En savoir plus.

Actualités

Dominique Bussereau, secrétaire d´Etat chargé des transports, et son homologue vietnamien Nguyen Hong Quan, ministre de la Construction, ont assisté le 22 juin à Paris aux signatures d´accords préliminaires entre les entreprises françaises et les autorités vietnamiennes pour la construction d´un projet routier majeur sur l´axe reliant le Nord et le Sud.

Ce projet représente un investissement total de 500 millions de dollars (407 millions d´euros) et comprend d´importants ouvrages d´infrastructures : deux tunnels (5,5 km et 350 m) au niveau du Col de Ca, trois ponts et les sections routières d´approche. Ces travaux permettront de supprimer un franchissement dangereux sur la route nationale 1A, véritable épine dorsale du pays.

Parmi, les entreprises françaises sollicitées, Vinci, représenté par son PDG Yves Thibault de Silguy fournira à la société concessionnaire du tunnel, Deo Ca Investment JSC, des infrastructures routières « clef en main ». Egis se chargera de l´étude de faisabilité, tandis que la société Apave s´occupera du suivi des travaux. Concernant le financement du projet, deux banques françaises, le Crédit Agricole et la Société Générale, travailleront de concert avec la société concessionnaire.

Ces signatures interviennent dans un contexte particulier après l´abandon du projet de ligne ferroviaire à grande vitesse suite au vote négatif de l´assemblée nationale vietnamienne le 19 juin. L´axe routier entre Hanoï et Hô Chi Minh-Ville prend ainsi une nouvelle importance.
 

Samuel Delziani

Sélection de la rédaction sur le même sujet

Cet article vous intéresse ?

Créez une alerte >