X

NEWSLETTERS DU MOCI


Le Moci met a votre disposition 3 lettres d'actus pour répondre à vos besoins de connaissance sur le commerce international.


Cochez les newsletters auxquelles vous souhaitez vous abonner gratuitement :



  • BEST-OF

    Recevez tous les jeudis, les articles les plus populaires de la semaine ainsi que le sommaire de la Lettre confidentielle

  • NOUVEAUTÉS

    Soyez au courant des sorties guides métiers et pays (bi-mensuelles), et de toutes nos offres spéciales

  • ÉVÉNEMENTS

    Suivez tous les événements du MOCI:

    - Forum Moci,
    - Forum Afrique,
    - Palmarès du Moci
    et nos formations

CODE DE SECURITE :

captcha

Attention !

Il semblerait que vous ayez déjà souscrit à cette offre.

Je poursuis quand même
En savoir +

Serbie | Données Générales

Conjoncture économique, principaux secteurs d'activité, commerce extérieur, contexte politique, conditions de vie, santé, sécurité


Données générales Carte  de Serbie

Capitale : Belgrade

Heure locale :
Il est %H:%M à Belgrade

Taux de change au :

Prévision de croissance du PIB : 3,5% en 2018

Stocks d'IDE : 30 345 millions USD en 2016

Risque pays : Consultez l'analyse risque-pays de Serbie proposée par Crecimundi.

Liberté économique :
Note : 58,9/100
Classement : n.c.
Rang mondial : 99
Rang régional : 39

Carte de la Liberté Economique dans le monde
Source : Indice de liberté économique 2017, Heritage Foundation

Présentation

Conjoncture économique

Depuis que la Serbie a été touchée par la crise à la fin de 2008, la consommation des ménages et les investissements ont diminué. La légère reprise observée depuis 2010 est essentiellement liée à la demande étrangère. Le modèle économique développé par les autorités serbes favorise désormais les exportations en tenant compte des atouts du pays: sa situation géographique et la qualité de la main-d'œuvre. En 2016, la croissance a atteint 2,5% du PIB. L'élan économique a bénéficié d'une baisse des prix des matières premières, de la reprise de la demande étrangère et de l'augmentation des dépenses d'investissement des administrations publiques. Selon les prévisions, la croissance devrait passer à 2,8% en 2017.

L'augmentation de la dette publique, qui représentait 78% du PIB en 2016, est un défi pour l'économie. Les chocs externes (comme la crise de 2008) pourraient ainsi précipiter une crise de la dette publique. L'accroissement de la dette publique (de 2008 à 2016) s'explique essentiellement par: les emprunts du gouvernement pour financer les déficits budgétaires élevés et l'aide du gouvernement aux grandes entreprises d'État (annulation de leurs dettes fiscales et autres mesures de soutien). Depuis 2013, la Serbie a pris des mesures pour consolider ses finances publiques. Cette tendance à la réduction du déficit public devrait se poursuivre à long terme. L'objectif de réduction du déficit budgétaire est de 0,5% du PIB d'ici à 2019. Les mesures à prendre sont la réforme des entreprises publiques, la privatisation des entreprises d'État, les investissements publics (4% du PIB), la réforme de l'administration fiscale (pour éradiquer l'économie grise) et le gel des salaires et des pensions en 2017 et 2018. En 2016, la Serbie a réussi à améliorer sensiblement sa situation budgétaire. Le déficit public s'est établi à 1,4% du PIB, loin des 4% du PIB initialement prévus.

La Serbie devrait bénéficier de fonds européens de préadhésion (1,5 milliard d'euros d'ici 2020). Toutefois, l'assainissement budgétaire risque d'entraver la consommation privée. Le niveau de vie de la population serbe reste très inférieur au niveau de vie moyen dans l'Union européenne et le secteur informel est considérable. Pourtant, les autorités ont le soutien de l'UE et des institutions financières internationales pour moderniser l'infrastructure et soutenir l'investissement des entreprises. Le pays développe également une forme de dépendance des financements étrangers. En 2016, la priorité du gouvernement était de contenir l'inflation, qui se situait à 1,5%, ainsi que de lutter contre le chômage, qui reste l'un des principaux problèmes économiques du pays et avait un niveau élevé en 2016 (19%).

Depuis janvier 2014, la Serbie est en train de négocier pour rejoindre l'UE en 2020; la normalisation des relations avec le Kosovo est une condition de son adhésion. En août 2015, un accord entre la Serbie et le Kosovo a été signé, qui établit des puissances locales fortes pour la région du nord du Kosovo où les Serbes sont majoritaires. La détention récente en France de Ramush Haradinaj, ancien Premier ministre du Kosovo, sur mandat d'arrêt de la Serbie, a provoqué des tensions entre la Serbie et le Kosovo.

La crise migratoire des réfugiés à l'échelle de l'UE a considérablement affecté la Serbie, l'un des principaux pays de transit sur la voie dite des Balkans. Pour faire face à cette situation, la Serbie a reçu plus de 30 millions d'euros de l'UE depuis août 2015. Au début de 2017, environ 6.000 réfugiés avaient choisi de rester en Serbie, avec près de 150 réfugiés chaque jour.


Principaux secteurs d'activité

En 2016, le secteur agricole représentait 9,7% du PIB du pays (sa part a augmenté), employant 21,3% de la population active. La Serbie compte 6,12 millions d'hectares de terres agricoles, dont 60% sont arables. Le climat continental avec des hivers froids et des étés chauds humides est idéal pour la production intensive de fruits. La production de fruits est constituée principalement de pommes, de raisins, de prunes, de pêches, de poires et de baies. Récemment, la Serbie a largement utilisé la transformation des fruits pour obtenir des produits tels que l'eau-de-vie, les confitures, les jus et les compotes. En 2015, la Serbie était le plus grand exportateur mondial de framboises. Les autres produits agricoles sont le blé, le maïs, le tournesol, la betterave à sucre, le vin, les légumes (tomates, poivrons et pommes de terre), le boeuf, le porc et les produits à base de viande, le lait et les produits laitiers.

La Serbie a des quantités importantes de charbon, de plomb, de zinc, de cuivre et d'or, mais le manque d'investissement, qui a affecté le secteur minier depuis plusieurs années, empêche l'économie du pays de bénéficier de cette richesse.

Le secteur industriel a également besoin de modernisation et d'investissements étrangers. Il a contribué 47,6% au PIB du pays en 2016 et employait 25,9% de la main-d'œuvre.

Les services constituent le principal secteur d'activité et représentent 47,6% du PIB de la Serbie, employant 52,9% de la main-d'œuvre. La part des services dans le PIB a diminué ces dernières années et devrait diminuer davantage.


Plus d'informations sur la page "Market Analyses about Serbia" de Globaltrade.net, the Directory for International Trade Service Providers.


Commerce extérieur

La Serbie est de plus en plus ouverte au commerce international. L'accord de stabilisation et d'association entre l'UE et la Serbie (signé en 2008) et la croissance régulière des entrées d'investissements directs étrangers ont entraîné une nouvelle augmentation du volume du commerce extérieur en 2016. Le déficit commercial de la Serbie reste à 4,3 milliards d'euros, comme en 2016. Le commerce international représente 103% du PIB serbe (OMC, 2015).

Les principaux clients de la Serbie sont l'Italie, l'Allemagne, la Bosnie-Herzégovine, la Roumanie et la Russie. La Serbie exporte du fer, de l'acier, des produits manufacturés et des denrées alimentaires (fruits et légumes, vêtements, céréales, etc.). Les exportations de services sont relativement faibles. L'Allemagne, l'Italie, la Russie, la Chine et la Hongrie sont les principaux fournisseurs de la Serbie. La Serbie achète une grande variété de produits manufacturés et d'hydrocarbures.

Le pays dépend de la santé économique de ses partenaires commerciaux - l'Europe en particulier - et ses produits sont encore difficiles à vendre en raison de leur qualité inférieure par rapport à d'autres produits européens. Structurellement, le pays maintient une balance commerciale négative.


Plus d'informations sur la page "How to Export to Serbia" de Globaltrade.net, the Directory for International Trade Service Providers.


Le contexte politique

Le pouvoir exécutif
Le pouvoir exécutif est détenu par le Président de la République, le Premier Ministre et le Conseil des Ministres. Le Président est élu au suffrage universel direct pour 5 ans, il est éligible deux fois. Il dispose de pouvoirs exceptionnels en cas d'état d'urgence et peut dissoudre l'Assemblée nationale. Le gouvernement et ses membres sont en revanche responsables devant l'Assemblée nationale.
Le pouvoir législatif
Le pouvoir législatif est détenu par l'Assemblée nationale, qui compte 250 députés élus au suffrage universel direct pour 4 ans.
Les principaux partis politiques
La Serbie a un système politique mutlipartiste au sein duquel le Parti Progressiste Serbe (SNS) est majoritaire. Parmi les principaux partis, on trouve :
- Le Parti Progressiste Serbe (SNS) : centre-droit, populiste de droite, dirigé par Aleksandar Vudic
- Le Parti Socialiste de Serbie (SPS) : gauche, nationaliste, populiste, dirigé par Ivica Dacic
- Le Parti Démocrate (DS) : centre, preo-européen, dirigé par Bojan Pajtić
- Le Parti Social-Démocrate (NDS) : centre-gauche, dirigé par Boris Tadic
Chefs de gouvernement :
Président : Aleksandar VUCIC (depuis le 31 mai 2017) - Parti progressiste serbe (SNS)
Premier Ministre:  Ana BRNABIC (depuis le 15 juin 2017) - Indépendante
Les prochaines élections
Présidentielles : 2022

Les conditions de vie

Santé et sécurité

Les précautions sanitaires
Des cas de grippe aviaire ont été constatés en Serbie. Mais en evitant les contacts avec la volaille et en ayant une hygiène normale, il n'y a aucun risque à craindre. A part cette constatation, il n'y a aucune précaution particulière à avoir en Serbie.
Pour plus d'information sur les conditions sanitaires
Conseils de santé aux voyageurs
Consultez les conseils aux voyageurs du ministère français des affaires étrangères.
Pour plus d'information sur les conditions de sécurité
COFACE Serbie (site en Serbe). (cliquez sur Kontakt en bas à droite de la page, pour avoir le numéro de téléphone)
Consultez les conseils aux voyageurs du ministère français des affaires étrangères.
Contacter votre ambassade
Ambassade de France en Serbie
 

Les numéros d'urgence

Urgences 112
Pompiers 93
Ambulance 94
Police 92

Décalage horaire et climat

L'heure qu'il est en ce moment
Il est %H:%M à Belgrade
L'heure d'été
Heure d'été du dernier dimanche de mars au dernier dimanche d'octobre

Carte des zones de décalage horaire

Fuseau(x) horaire
 
Le type de climat
Le climat est continental dans le Nord : hivers froids, étés chauds et humides avec des précipitations régulières. Dans le reste du pays le climat est continental/méditerranéen: étés et automnes chauds et secs et hivers très froids avec des chutes de neige importantes. Les températures moyennes varient de -2°C à 10°C en hiver et de 15°C à 30°C en été.
Pour plus d'informations
Météo (en serbe)

Niveau moyen des températures et des précipitations

 
Climat

Les ressources utiles

Trouver un appartement
Agence immoblière en Serbie.

Louer en Serbie
Trouver un emploi
Travailler en Serbie

Télécommunication

Les codes internationaux
Pour contacter un correspondant à l'étranger vous devrez composer : le préfixe international + l'indicatif + le numéro d'appel de votre correspondant (sans le 0 au début).
Pour appeler en Serbie depuis la France, composer le 00 (ou +) +381.
Pour appeler en France depuis la Serbie, composer le 99 (ou +) 33.
L'utilisation des téléphones portables
Selon un récent recensement, la Serbie compte avec 5.2 millions de téléphones mobiles pour une population totale de 7.5 millions. Des hommes d'affaires aux paysans des montagnes, la grande majorité des Serbes a un téléphone portable. L'engouement est très grand pour cette nouvelle technologie.
Suffixe internet
.rs