X

NEWSLETTERS DU MOCI


Le Moci met a votre disposition 3 lettres d'actus pour répondre à vos besoins de connaissance sur le commerce international.


Cochez les newsletters auxquelles vous souhaitez vous abonner gratuitement :



  • BEST-OF

    Recevez tous les jeudis, les articles les plus populaires de la semaine ainsi que le sommaire de la Lettre confidentielle

  • NOUVEAUTÉS

    Soyez au courant des sorties guides métiers et pays (bi-mensuelles), et de toutes nos offres spéciales

  • ÉVÉNEMENTS

    Suivez tous les événements du MOCI:

    - Forum Moci,
    - Forum Afrique,
    - Palmarès du Moci
    et nos formations

CODE DE SECURITE :

captcha

Attention !

Il semblerait que vous ayez déjà souscrit à cette offre.

Je poursuis quand même
En savoir +

Lettre_confidentielle_600px

Ils ont dit (gratuit) : A. Bentéjac, P. Chalmin, E. Cohen, R. Rioux,

Alain Bentéjac, président du CNCCEF : « On peut espérer que le Commerce extérieur sera confié à un ministre ou un secrétaire d’Etat après les législatives ».
Propos tenus à chaud, le 17 mai, par le président du Comité national des Conseillers du commerce extérieur (CNCCEF) depuis Berlin où il était en déplacement, peu après l'annonce de la nomination du premier gouvernement d'Edouard Philippe. Lire : Gouvernement : le Commerce extérieur sans portefeuille, Business France sans dirigeant

Philippe Chalmin, économiste, fondateur du rapport CyclOpe : « Jamais le monde n'a produit autant... 3,1 milliards de tonnes de grains pendant la campagne 2016-2017, contre 1,4 milliard il y a 31 ans quand nous avons lancé CyclOpe. Certes, il y a de la famine, provoquée par les hommes, de la malnutrition, par manque d'organisation, mais la bonne nouvelle, c'est que les prix se sont durablement effondrés pour les céréales, un peu moins pour les oléagineux, et que la Chine consomme beaucoup. Elle est le premier importateur mondial de soja et achète de la viande : 133 % rien que pour le porc en 2016. A noter encore dans l'agriculture, le 30 septembre prochain, les quotas sucriers, dernier système de la vieille politique agricole commune de 1962, vont disparaître dans l'Union européenne, il va falloir maintenant reconstruire ».
Propos tenus, le 15 mai, par ce professeur à l'université de Paris Dauphine, à l'occasion de la parution du 31e Rapport CyclOpe " Vent d'Est, Vent d'Ouest ".

Élie Cohen, directeur de recherches au CNRS : « Si l'on veut être optimiste, on peu dire que la croissance économique revient en Europe et que la maîtrise des réformes du système financier pourrait être favorable. En plus, il y a un nouveau président en France avec un mandat politique et, enfin, il y a un agenda européen qui se met en place. Les partenaires européens sont ainsi prêts à bouger sur la politique commerciale, notamment pour renforcer l'appareil de lutte contre le dumping, pour protéger les actifs stratégiques et remettre en cause la directive sur les travailleurs détachés. En matière d'investissement, le ministre des Affaires étrangères allemand Sigmar Gabriel a proposé de créer un fonds franco-allemand. Il y a là l'idée d'un effort collectif pour combattre l'excédent commercial allemand. On semble vouloir aussi avancer dans d'autres domaines, comme la sécurité et la défense communes. Le président français est très engagé dans l'agenda européen et, du côté allemand, on est conscient que l'on a évité le pire en France».
Propos tenus, le 15 mai, à l'occasion de la parution du 31e Rapport CyclOpe " Vent d'Est, Vent d'Ouest ".

Rémy Rioux, directeur général de l'AFD : « On voudrait être la première maison non africaine à être africaine. On voit d'autres réalités dans les sous-régions ou les changements migratoires, si on ne découpe pas en rondelles le continent, entre Afrique du Nord et subsaharienne. Ça nous permet de construire des projets, mais nous sommes encore très pays. Or, les Africains raisonnent très sous-région». Propos tenus, le 11 mai, par le directeur général de l'Agence française de développement, lors de la présentation du bilan 2016 de l'AFD.
Lire à cet égard, les articles du Moci : AFD / Développement : une stratégie déjà en ligne avec les ambitions d’E. Macron ; et Afrique / Export : pourquoi une approche continentale est difficile pour les entreprises, ainsi que les deux articles de la LC de cette semaine : Développement / Entreprises : l’AFD prête à partager ses expertises avec les opérateurs économiques français ; et, Asie / Développement : pour le patron de l'AFD, la Bad est incontournable mais la Chine devient « responsable »

Cet article vous intéresse?

Créez une alerte >

Contenu associé