Je me connecte

E-mail*
Mot de passe*
Je valide > Mot de passe oublié?

Je m'inscris

*Champs obligatoires

Conformément à la loi « informatique et libertés » du 6 janvier 1978 modifiée en 2004, vous bénéficiez d’un droit d’accès et de rectification aux informations qui vous concernent.
1. Mon compte
2. Mes activités
3. Mes newsletters

Vous devez lire et accepter nos conditions générales de vente et d’utilisation *

* Mentions obligatoires

Je souhaite recevoir la newsletter :

Je m'enregistre

Mot de passe oublié ?

NEWSLETTERS DU MOCI.

Le Moci met à votre disposition 4 lettres d'actus pour répondre à vos besoins de connaissance sur le commerce international.

Cochez les newsletters auxquelles vous souhaitez vous abonner gratuitement. Vous pourrez facilement vous désinscrire à tout moment via les liens de désinscription présents dans chacun de nos emails.

En poursuivant votre navigation, vous acceptez l’utilisation de cookies pour améliorer votre expérience sur notre site, réaliser des statistiques d’audiences et vous permettre de partager des informations sur les réseaux sociaux. En savoir plus.

15 octobre 2020

Les trois piliers du plan de relance européen de 750 milliards d’euros

Arraché au forceps après trois jours et trois nuits d’âpres négociations, l’accord finalisé par les vingt-sept, le 21 juillet dernier, lie le prochain budget pluriannuel de l’Union européenne 2021-2027 (1 074,3 milliards d’euros) à un plan de relance de 750 milliards d’euros (Md EUR).    Priorité à « une reprise verte, numérique et durable » Baptisé Next Generation EU, il devra être « ciblé et limité dans le temps », comme le précise un communiqué du Conseil européen. Il sera, pour la première fois, financé par un emprunt contracté par la Commission et distribué ensuite aux États membres sous forme de prêts (360 Md EUR) et de subventions (312,5 Md EUR), auxquels s’ajouteront différentes lignes du budget pluriannuel pour un montant de 77,5 Md EUR. Pour bénéficier de cette nouvelle manne financière, les États devront d’abord soumettre à l’exécutif européen leur plan de relance, décrivant les réformes et les investissements envisagés pour la période 2021-2023.  Afin de garantir une convergence des programmes nationaux, ils devront s’articuler autour des priorités définies à l’échelle de l’UE et donc orientés vers une reprise verte, numérique et durable.  À titre d’exemple, 30 % des dépenses engagées...

Il vous reste 83% de l'article à lire
Ce dossier est réservé aux abonnés, aux utilisateurs d’un porte-monnaie ou aux acheteurs de l’article à l’unité et contient 37 articles
Se connecter
Pas encore lecteur? Je crée mon compte

Acheter à la carte

Ce dossier : 5.00 €
par porte-monnaie
ou par CB

S'abonner

Accès illimité
à tous les contenus
du MOCI
Je découvre les offres