fbpx

Je me connecte

E-mail*
Mot de passe*
Je valide > Mot de passe oublié?

Je m'inscris

*Champs obligatoires

Conformément à la loi « informatique et libertés » du 6 janvier 1978 modifiée en 2004, vous bénéficiez d’un droit d’accès et de rectification aux informations qui vous concernent.
1. Mon compte
2. Mes activités
3. Mes newsletters

Vous devez lire et accepter nos conditions générales de vente et d’utilisation *

* Mentions obligatoires

Je souhaite recevoir la newsletter :

Je m'enregistre

Mot de passe oublié ?

NEWSLETTERS DU MOCI.

Le Moci met à votre disposition 4 lettres d'actus pour répondre à vos besoins de connaissance sur le commerce international.

Cochez les newsletters auxquelles vous souhaitez vous abonner gratuitement. Vous pourrez facilement vous désinscrire à tout moment via les liens de désinscription présents dans chacun de nos emails.

En poursuivant votre navigation, vous acceptez l’utilisation de cookies pour améliorer votre expérience sur notre site, réaliser des statistiques d’audiences et vous permettre de partager des informations sur les réseaux sociaux. En savoir plus.

5 octobre 2019

Spécial Régions et collectivités territoriales à l’export 2019 : Normandie

Au sommaire de ce dossier :
© Tai111-Adobe stock

            Région de grands ports, la Normandie a développé un pôle d’excellence dans la chimie. C’est dans ce secteur, élargi au parfum, à la cosmétique et pharmacie, que se développent le commerce et les investisseurs directs étrangers.   Si les exportations de la Normandie ont crû de 4,5 % en 2018, les importations se sont, elles, envolées de 12,6 %. « La remontée du prix du pétrole est en grande partie responsable de la détérioration du déficit commercial normand, qui dépasse 9 milliards d’euros », commente-t-on ainsi à l’Insee. En valeur, les exportations ont dépassé les 34,7 milliards d’euros, alors que la barre des 44 milliards d’importations a été franchie. Dans la structure des échanges, la chimie est prédominante. À l’import, si les produits pétroliers ont contribué à 40 % du total, la chimie, avec les parfums et cosmétiques, a représenté 13 % et la pharmacie 7,5 %. À l’export, la part respective de ces deux secteurs s’est élevée à 19 % et 16,2 %, avec, pour ce dernier secteur, une hausse de 18 % en un an. Les entreprises étrangères contribuent largement à cette performance. Dans son rapport 2018 sur les investissements internationaux, Business France...

Il vous reste 83% de l'article à lire
Ce dossier est réservé aux abonnés, aux utilisateurs d’un porte-monnaie ou aux acheteurs de l’article à l’unité et contient 20 articles
Se connecter
Pas encore lecteur? Je crée mon compte

Acheter à la carte

Ce dossier : 5.00 €
par porte-monnaie
ou par CB

S'abonner

Accès illimité
à tous les contenus
du MOCI
Je découvre les offres