Je me connecte

E-mail*
Mot de passe*
Je valide > Mot de passe oublié?

Je m'inscris

*Champs obligatoires

Conformément à la loi « informatique et libertés » du 6 janvier 1978 modifiée en 2004, vous bénéficiez d’un droit d’accès et de rectification aux informations qui vous concernent.
1. Mon compte
2. Mes activités
3. Mes newsletters

Vous devez lire et accepter nos conditions générales de vente et d’utilisation *

* Mentions obligatoires

Je souhaite recevoir la newsletter :

Je m'enregistre

Mot de passe oublié ?

NEWSLETTERS DU MOCI.

Le Moci met à votre disposition 4 lettres d'actus pour répondre à vos besoins de connaissance sur le commerce international.

Cochez les newsletters auxquelles vous souhaitez vous abonner gratuitement. Vous pourrez facilement vous désinscrire à tout moment via les liens de désinscription présents dans chacun de nos emails.

En poursuivant votre navigation, vous acceptez l’utilisation de cookies pour améliorer votre expérience sur notre site, réaliser des statistiques d’audiences et vous permettre de partager des informations sur les réseaux sociaux. En savoir plus.

5 octobre 2019

Spécial Régions et collectivités territoriales à l’export 2019 : Corse

Au sommaire de ce dossier :
© Tai111-Adobe stock

            Compte tenu de la faiblesse du tissu industriel de l’île, l’agroalimentaire constitue l’un des principaux piliers de l’économie insulaire. Avec pour principaux débouchés l’Amérique du Nord et l’Union européenne (UE).   Avec des exportations en net repli (-11,1 %) s’élevant à 76,8 millions d’euros en 2018 et des importations qui ont progressé (+8,7 %) pour atteindre 455,1 millions d’euros, la balance commerciale de l’île de Beauté est demeurée déficitaire l’an passé. Pis, le déficit commercial de la Corse s’est encore creusé tombant à -378,3 millions d’euros après -332,07 millions en 2017. L’agroalimentaire joue un rôle primordial dans les livraisons extérieures. Ce secteur, totalisant des ventes de 18,7 millions d’euros, représentait ainsi 24,3 % des exportations régionales, d’après les statistiques de la Douane. Dans le détail, les ‘produits alimentaires divers’ ont occupé le premier rang, avec, par exemple, 7,7 millions d’euros réalisés au Canada et 2 millions aux Pays-Bas, selon les chiffres 2018 du commerce extérieur de l’île publiés par l’Agence de développement économique de la Corse (Adec). Les boissons se positionnent pour leur part au...

Il vous reste 85% de l'article à lire
Ce dossier est réservé aux abonnés, aux utilisateurs d’un porte-monnaie ou aux acheteurs de l’article à l’unité et contient 20 articles
Se connecter
Pas encore lecteur? Je crée mon compte

Acheter à la carte

Ce dossier : 5.00 €
par porte-monnaie
ou par CB

S'abonner

Accès illimité
à tous les contenus
du MOCI
Je découvre les offres