fbpx

Je me connecte

E-mail*
Mot de passe*
Je valide > Mot de passe oublié?

Je m'inscris

*Champs obligatoires

Conformément à la loi « informatique et libertés » du 6 janvier 1978 modifiée en 2004, vous bénéficiez d’un droit d’accès et de rectification aux informations qui vous concernent.
1. Mon compte
2. Mes activités
3. Mes newsletters

Vous devez lire et accepter nos conditions générales de vente et d’utilisation *

* Mentions obligatoires

Je souhaite recevoir la newsletter :

Je m'enregistre

Mot de passe oublié ?

NEWSLETTERS DU MOCI.

Le Moci met à votre disposition 4 lettres d'actus pour répondre à vos besoins de connaissance sur le commerce international.

Cochez les newsletters auxquelles vous souhaitez vous abonner gratuitement. Vous pourrez facilement vous désinscrire à tout moment via les liens de désinscription présents dans chacun de nos emails.

En poursuivant votre navigation, vous acceptez l’utilisation de cookies pour améliorer votre expérience sur notre site, réaliser des statistiques d’audiences et vous permettre de partager des informations sur les réseaux sociaux. En savoir plus.

1 mars 2012

Entreprises : la Chine a changé de modèle… pour le meilleur ?

La Chine change à grande vitesse et il est parfois difficile de distinguer entre ce qui la fragilise et ce qui la renforce, ce qui crée des risques ou des opportunités. Pour un homme d’affaires français, voici quatre points à prendre en compte.1/ Un marché en voie de maturation20 à 25 % d’augmentation de salaire en moyenne chez les cols bleus du Guangdong et de Shanghai en moins de 18 mois. Malaise social dans les zones industrielles côtières et inflation qui pousse à des augmentations des salaires minimaux. L’an dernier, ceux-ci ont connu une progression moyenne de 22 % (après 24 % en 2010) et le gouvernement chinois envisage de les augmenter de 13 % par an jusqu’en 2015 pour compenser la hausse des prix. De nombreux « smic » locaux ont par ailleurs été revalorisés en début d’année. Il est désormais de 1 500 yuans (+ 14 %) à Shenzhen, de 1 260 yuans à Pékin (+ 9 %) tandis que dans la province intérieure du Sichuan (Sud-Ouest), les hausses de salaire atteignent au moins 23 %. La Chine, longtemps réputée « low cost », est-elle encore intéressante pour une entreprise française ? « Oui », assure Isabelle Fernandez, directrice Chine chez Ubifrance. « La Chine a changé de modèle », c’est donc normal qu’il y ait impact sur les...

Il vous reste 82% de l'article à lire
Ce dossier est réservé aux abonnés, aux utilisateurs d’un porte-monnaie ou aux acheteurs de l’article à l’unité et contient 17 articles
Se connecter
Pas encore lecteur? Je crée mon compte

Acheter à la carte

Ce dossier : 5.00 €
par porte-monnaie
ou par CB

S'abonner

Accès illimité
à tous les contenus
du MOCI
Je découvre les offres