fbpx

Je me connecte

E-mail*
Mot de passe*
Je valide > Mot de passe oublié?

Je m'inscris

*Champs obligatoires

Conformément à la loi « informatique et libertés » du 6 janvier 1978 modifiée en 2004, vous bénéficiez d’un droit d’accès et de rectification aux informations qui vous concernent.
1. Mon compte
2. Mes activités
3. Mes newsletters

Vous devez lire et accepter nos conditions générales de vente et d’utilisation *

* Mentions obligatoires

Je souhaite recevoir la newsletter :

Je m'enregistre

Mot de passe oublié ?

NEWSLETTERS DU MOCI.

Le Moci met à votre disposition 4 lettres d'actus pour répondre à vos besoins de connaissance sur le commerce international.

Cochez les newsletters auxquelles vous souhaitez vous abonner gratuitement. Vous pourrez facilement vous désinscrire à tout moment via les liens de désinscription présents dans chacun de nos emails.

En poursuivant votre navigation, vous acceptez l’utilisation de cookies pour améliorer votre expérience sur notre site, réaliser des statistiques d’audiences et vous permettre de partager des informations sur les réseaux sociaux. En savoir plus.

1 mars 2012

Conseil : comment fonctionnent les hommes d’affaires chinois

Pour réussir en Chine, il faut comprendre comment fonctionnent vos interlocuteurs. Conseils d’un spécialiste en la matière.Il y a une distinction à faire entre les hommes d’affaires chinois aux commandes des grandes sociétés d’État, et les dirigeants des sociétés chinoises dites mixtes, ou privées. Les premières relèvent des autorités centrales, ou des autorités provinciales et leurs comptes, leur personnel, leur stratégie de développement sont supervisés, voire pilotés directement par des administrations d’État telle que la Sasac, sorte d’agence de gestion des actifs de l’État. Alors que les secondes ne relèvent que des administrations locales du commerce et des branches professionnelles dont elles dépendent.Aussi, selon ce schéma, pourrait-on considérer l’entreprise privée en Chine comme une entité comparable à nos entreprises, obéissant aux mêmes règles de fonctionnement et interagissant de manière analogue avec les pouvoirs publics. Rien ne serait aussi inexact. Si les patrons des sociétés dites privées ne sont pas désignés par les organes du parti communiste chinois, ils n’en demeurent pas moins des représentants de l’élite politico-économique locale, laquelle tient les cordons de la bourse. L’échelon provincial...

Il vous reste 70% de l'article à lire
Ce dossier est réservé aux abonnés, aux utilisateurs d’un porte-monnaie ou aux acheteurs de l’article à l’unité et contient 17 articles
Se connecter
Pas encore lecteur? Je crée mon compte

Acheter à la carte

Ce dossier : 5.00 €
par porte-monnaie
ou par CB

S'abonner

Accès illimité
à tous les contenus
du MOCI
Je découvre les offres