fbpx

Je me connecte

E-mail*
Mot de passe*
Je valide > Mot de passe oublié?

Je m'inscris

*Champs obligatoires

Conformément à la loi « informatique et libertés » du 6 janvier 1978 modifiée en 2004, vous bénéficiez d’un droit d’accès et de rectification aux informations qui vous concernent.
1. Mon Compte
2. Mes activités
3. Mes Newsletters

Vous devez lire et accepter nos conditions générales de vente et d’utilisation *

Je souhaite recevoir la newsletter :

Je m'enregistre

Mot de passe oublié ?

NEWSLETTERS DU MOCI.

Le Moci met à votre disposition 4 lettres d'actus pour répondre à vos besoins de connaissance sur le commerce international.

Cochez les newsletters auxquelles vous souhaitez vous abonner gratuitement. Vous pourrez facilement vous désinscrire à tout moment via les liens de désinscription présents dans chacun de nos emails.

Informations importantes

Du fait des nouvelles mesures de sécurité sanitaire, l’envoi des magazines en version papier sera retardé.
Par ailleurs, nos journalistes continuent à vous donner l’actualité du secteur sur notre site et nos réseaux sociaux alors restez connectés !

En poursuivant votre navigation, vous acceptez l’utilisation de cookies pour améliorer votre expérience sur notre site, réaliser des statistiques d’audiences et vous permettre de partager des informations sur les réseaux sociaux. En savoir plus.

25 mars 2019

Transport & logistique à l’international 2019 : le transport aérien peut-il être « durable » ?

Alors que les flux aériens de marchandises augmentent régulièrement, notamment avec l’essor du e-commerce, les acteurs du transport aérien s’engagent progressivement dans des actions limitant les effets en termes d’émissions de gaz à effet de serre et de polluants.   Le transport de fret aérien est le mode qui émet le plus de CO2 à la tonne-kilomètre (voir graphique ci-dessous). Même si le transport aérien international dans son ensemble ne représente actuellement qu’environ 2 % des émissions mondiales de dioxyde de carbone, ses émissions augmentent de manière continue sous l’effet de la croissance du trafic. Que ce soit pour les avions-cargos (48 % du fret aérien en 2016) ou les avions passagers qui transportent des marchandises en soute (52 % du volume en 2016), il est urgent d’agir. Pour limiter les effets néfastes sur le changement climatique, l’industrie aérienne, à travers l’IATA (International Air Transport Association) s’est engagée dès 2009 à une croissance neutre en carbone à partir de 2020 et à une réduction de moitié des émissions de CO2 d’ici 2050, par rapport aux niveaux de 2005.    Compensation des émissions de CO2 De leur côté, après près de six années de négociation, les 191 États...

Il vous reste 87% de l'article à lire
Ce dossier est réservé aux abonnés, aux utilisateurs d’un porte-monnaie ou aux acheteurs de l’article à l’unité et contient 10 articles
Se connecter
Pas encore lecteur? Je crée mon compte

Acheter à la carte

Ce dossier : 5.00 €
par porte-monnaie
ou par CB

S'abonner

Accès illimité
à tous les contenus
du MOCI
Je découvre les offres