fbpx

Je me connecte

E-mail*
Mot de passe*
Je valide > Mot de passe oublié?

Je m'inscris

*Champs obligatoires

Conformément à la loi « informatique et libertés » du 6 janvier 1978 modifiée en 2004, vous bénéficiez d’un droit d’accès et de rectification aux informations qui vous concernent.
1. Mon Compte
2. Mes activités
3. Mes Newsletters

Vous devez lire et accepter nos conditions générales de vente et d’utilisation

Je souhaite recevoir la newsletter :

Je m'enregistre

Mot de passe oublié ?

NEWSLETTERS DU MOCI

Le Moci met à votre disposition 4 lettres d'actus pour répondre à vos besoins de connaissance sur le commerce international.

Cochez les newsletters auxquelles vous souhaitez vous abonner gratuitement. Vous pourrez facilement vous désinscrire à tout moment via les liens de désinscription présents dans chacun de nos emails.

En poursuivant votre navigation, vous acceptez l’utilisation de cookies pour améliorer votre expérience sur notre site, réaliser des statistiques d’audiences et vous permettre de partager des informations sur les réseaux sociaux. En savoir plus.

30 mai 2019

Dossier e-commerce 2019 : stratégies marketing

Si les grandes entreprises sont plus présentes à l’international que les PME, toutes se développent en vendant à la fois sur leur propre site Internet et sur les marketplaces. Elles mettent en place des stratégies marketing passant par le référencement et les réseaux sociaux.     Pour les petites entreprises, le e-commerce serait un relais de croissance à l’international tout trouvé. D’après une enquête de la Fédération du e-commerce et de la vente à distance (Fevad), réalisée en partenariat avec notre confrère LSA en avril 2019*, 66 % des e-commerçants assurent déjà une présence à l’international. Le e-commerce est un moyen « pour se projeter rapidement à l’international », en particulier au niveau européen, pour tester les marchés francophones, estime Marc Lolivier, délégué général de la Fevad. Si tous les e-commerçants ne vont pas à l’international, c’est à 50 % parce que les marchés extérieurs ne constituent pas une priorité stratégique. À 12 %, ils évoquent un manque de ressources (financières, humaines…) et, dans une même proportion, expliquent avoir tenté l’expérience et abandonné. Selon la Fevad, le marché français du e-commerce a dépassé les 90 milliards d’euros en 2018 et devrait...

Il vous reste 85% de l'article à lire
Ce dossier est réservé aux abonnés, aux utilisateurs d’un porte-monnaie ou aux acheteurs de l’article à l’unité et contient 10 articles
Se connecter
Pas encore lecteur? Je crée mon compte

Acheter à la carte

Ce dossier : 5.00 €
par porte-monnaie
ou par CB

S'abonner

Accès illimité
à tous les contenus
du MOCI
Je découvre les offres