fbpx

Je me connecte

E-mail*
Mot de passe*
Je valide > Mot de passe oublié?

Je m'inscris

*Champs obligatoires

Conformément à la loi « informatique et libertés » du 6 janvier 1978 modifiée en 2004, vous bénéficiez d’un droit d’accès et de rectification aux informations qui vous concernent.
1. Mon compte
2. Mes activités
3. Mes newsletters

Vous devez lire et accepter nos conditions générales de vente et d’utilisation *

* Mentions obligatoires

Je souhaite recevoir la newsletter :

Je m'enregistre

Mot de passe oublié ?

NEWSLETTERS DU MOCI.

Le Moci met à votre disposition 4 lettres d'actus pour répondre à vos besoins de connaissance sur le commerce international.

Cochez les newsletters auxquelles vous souhaitez vous abonner gratuitement. Vous pourrez facilement vous désinscrire à tout moment via les liens de désinscription présents dans chacun de nos emails.

Informations importantes

Les paiements sur le site sont momentanéments indisponible suite à une maintenance.
Nous revenons très vite !

En poursuivant votre navigation, vous acceptez l’utilisation de cookies pour améliorer votre expérience sur notre site, réaliser des statistiques d’audiences et vous permettre de partager des informations sur les réseaux sociaux. En savoir plus.

28 juillet 2016

Dossier États-Unis 2016 : la France gagnante à l’export en 2017

Pour les exportateurs français outre-Atlantique, 2016 et 2017 ne devraient pas se ressembler. Cette année, globalement, la demande adressée à la France en provenance des États-Unis devrait diminuer de 200 millions d’euros, alors qu’elle devrait progresser de 600 millions un an plus tard. « Les gains à l’export de la France vers les États-Unis en 2016 et 2017 proviendront surtout des biens d’équipement, portés notamment par l’aéronautique. Les livraisons d’avions, déjà fortes en 2016, devraient encore s’accroître l’année suivante », selon Stéphane Colliac, économiste France chez Euler Hermes. Dans l’agroalimentaire, malgré la bonne santé du pôle boissons, 2016 sera mauvaise, mais on aurait un rebond en 2017. « Il s’agit d’un rebond pour les exportations françaises de l’agroalimentaire en général, qui ne concerne pas seulement les exportations vers les États-Unis. Avec la baisse des cours des matières premières, les coûts ont diminué. Les entreprises françaises dans l’agroalimentaire vont améliorer leurs marges, et, comme elles seront plus compétitives, elles vont pouvoir baisser leurs prix, ce qui se traduira par une demande renforcée pour ce secteur », commente Stéphane Colliac. Dans l’agroalimentaire, la...

Il vous reste 70% de l'article à lire
Ce dossier est réservé aux abonnés, aux utilisateurs d’un porte-monnaie ou aux acheteurs de l’article à l’unité et contient 6 articles
Se connecter
Pas encore lecteur? Je crée mon compte

Acheter à la carte

Ce dossier : 5.00 €
par porte-monnaie
ou par CB

S'abonner

Accès illimité
à tous les contenus
du MOCI
Je découvre les offres