fbpx

Je me connecte

E-mail*
Mot de passe*
Je valide > Mot de passe oublié?

Je m'inscris

*Champs obligatoires

Conformément à la loi « informatique et libertés » du 6 janvier 1978 modifiée en 2004, vous bénéficiez d’un droit d’accès et de rectification aux informations qui vous concernent.
1. Mon Compte
2. Mes activités
3. Mes Newsletters

Vous devez lire et accepter nos conditions générales de vente et d’utilisation *

Je souhaite recevoir la newsletter :

Je m'enregistre

Mot de passe oublié ?

NEWSLETTERS DU MOCI.

Le Moci met à votre disposition 4 lettres d'actus pour répondre à vos besoins de connaissance sur le commerce international.

Cochez les newsletters auxquelles vous souhaitez vous abonner gratuitement. Vous pourrez facilement vous désinscrire à tout moment via les liens de désinscription présents dans chacun de nos emails.

Informations importantes

Du fait des nouvelles mesures de sécurité sanitaire, l’envoi des magazines en version papier sera retardé.
Par ailleurs, nos journalistes continuent à vous donner l’actualité du secteur sur notre site et nos réseaux sociaux alors restez connectés !

En poursuivant votre navigation, vous acceptez l’utilisation de cookies pour améliorer votre expérience sur notre site, réaliser des statistiques d’audiences et vous permettre de partager des informations sur les réseaux sociaux. En savoir plus.

20 septembre 2012

Trois questions à Pascal Querro de Vincia Consulting

« Tant que l’économie sera orientée à la baisse, les taux ne remonteront pas » Le Moci. Pourquoi les prix du fret sont ils repartis à la hausse en début d’année alors que les volumes n’étaient pas au rendez-vous ?Pascal Querro. Les tendances sur les prix sont assez prévisibles, les prix étant la résultante du taux de remplissage des navires et de la situation de concurrence. Jusqu’à 2011, les prix étaient très fortement orientés à la baisse car il y avait des surcapacités et une concurrence très forte pour prendre des parts de marché. Les compagnies ont enregistré plusieurs années de pertes très importantes. Les résultats financiers catastrophiques de 2011 ont contraint les compagnies à envisager des mesures pour restaurer leur rentabilité. Ces mesures ont consisté à baisser les capacités sur le segment Asie-Europe en fusionnant des services (Asie/Europe/Afrique) et en exploitant des services communs. Toutes les compagnies ont communiqué largement auprès des clients sur la saturation des navires et un « roll over » de plusieurs semaines. Certains armateurs ont même stoppé les réservations sur plusieurs semaines. Mais certains experts font remarquer que les annonces des compagnies au premier semestre étaient contradictoires avec les...

Il vous reste 75% de l'article à lire
Ce dossier est réservé aux abonnés, aux utilisateurs d’un porte-monnaie ou aux acheteurs de l’article à l’unité et contient 4 articles
Se connecter
Pas encore lecteur? Je crée mon compte

Acheter à la carte

Ce dossier : 5.00 €
par porte-monnaie
ou par CB

S'abonner

Accès illimité
à tous les contenus
du MOCI
Je découvre les offres