Je me connecte

E-mail*
Mot de passe*
Je valide > Mot de passe oublié?

Je m'inscris

*Champs obligatoires

Conformément à la loi « informatique et libertés » du 6 janvier 1978 modifiée en 2004, vous bénéficiez d’un droit d’accès et de rectification aux informations qui vous concernent.
1. Mon compte
2. Mes activités
3. Mes newsletters

Vous devez lire et accepter nos conditions générales de vente et d’utilisation *

* Mentions obligatoires

Je souhaite recevoir la newsletter :

Je m'enregistre

Mot de passe oublié ?

NEWSLETTERS DU MOCI.

Le Moci met à votre disposition 4 lettres d'actus pour répondre à vos besoins de connaissance sur le commerce international.

Cochez les newsletters auxquelles vous souhaitez vous abonner gratuitement. Vous pourrez facilement vous désinscrire à tout moment via les liens de désinscription présents dans chacun de nos emails.

En poursuivant votre navigation, vous acceptez l’utilisation de cookies pour améliorer votre expérience sur notre site, réaliser des statistiques d’audiences et vous permettre de partager des informations sur les réseaux sociaux. En savoir plus.

20 septembre 2012

Trois questions à Marc Vissol, consultant et fondateur de la société Alibi-t

« Un Incoterm mal choisi peut rogner sur vos marges » Membre de la Compagnie nationale des experts MCTH, partenaire du cabinet allemand Schwens Consulting, Marc Vissol travaille comme consultant spécialisé dans le management de l’export pour des entreprises des secteurs de l’industrie et du luxe exportant aux quatre coins du monde selon des modes de transport variés. Il donne au MOCI son appréciation concrète de l’utilisation sur le terrain des Incoterms par les entreprises. Le Moci. Quel constat faites-vous de l’utilisation des Incoterms par les sociétés que vous accompagnez ? Marc Vissol. J’observe un déficit de connaissance et de maîtrise des règles Incoterm. C’est d’ailleurs la raison pour laquelle bon nombre de conditions générales de vente stipulent la règle ExWorks. Un Incoterm mal choisi ou mal négocié peut rogner vos marges. Par exemple, pour certains utilisateurs, la règle ExWorks semble simple d’utilisation et donne une impression de sécurité notamment au niveau du point de transfert des risques (à l’usine). Un transfert rapide des risques n’est pas négligeable. Mais le transfert des fonds en temps et en heure est déterminant. Je vends pour être payé et non pour transférer des risques. Or, par définition, le transport...

Il vous reste 70% de l'article à lire
Ce dossier est réservé aux abonnés, aux utilisateurs d’un porte-monnaie ou aux acheteurs de l’article à l’unité et contient 4 articles
Se connecter
Pas encore lecteur? Je crée mon compte

Acheter à la carte

Ce dossier : 5.00 €
par porte-monnaie
ou par CB

S'abonner

Accès illimité
à tous les contenus
du MOCI
Je découvre les offres