fbpx

En poursuivant votre navigation, vous acceptez l’utilisation de cookies pour améliorer votre expérience sur notre site, réaliser des statistiques d’audiences et vous permettre de partager des informations sur les réseaux sociaux. En savoir plus.

X

NEWSLETTERS DU MOCI


Le Moci met à votre disposition 4 lettres d'ainstance->generate_random_word(); $prefix = mt_rand(); $img_name = $captcha_instance->generate_image( $prefix, $word ); ?>

CODE DE SECURITE :

captcha

Attention !

Il semblerait que vous ayez déjà souscrit à cette offre.

Je poursuis quand même
X

Mot de passe oublié?

Vous n'avez pas de compte ? S'inscrire

X

Pour terminer votre inscription, vous devez lire et accepter nos conditions générales de vente et d’utilisation

Vous avez déjà un compte? Connectez-vous

Dossier

Fret aérien : comment la crise bouleverse l'offre
5 juillet 2012

Fret aérien : la crise rebat les cartes de l’offre

Le fret aérien tombe de Charybde en Scylla. « On va de crise en crise ! Après le trou d’air qui a bouleversé le secteur en 2008-2009, la reprise a été nette en 2010, mais le marché s’est essoufflé en 2011 et, depuis le début de 2012, la demande européenne est de nouveau en baisse », relève Philippe Gilbert, executive vice-président de Geodis Wilson, la division « freight forwarding » du groupe Geodis. « Les difficultés sont inédites tant par leur durée que par leur sévérité. Si le marché ne se redresse pas en septembre-octobre avec la « peak season », ce qui est possible car nous n’avons aucune visibilité, je ne le vois pas repartir avant l’automne 2013 », s’inquiète Jean-Michel Rossignol, vice-président air-freight France de DHL Global Forwarding. « Nous sommes extrêmement dépendants de l’Asie. Or les volumes en provenance de Chine sont en perte de vitesse depuis mi-2011 et les taux de fret en forte baisse, ce qui affecte lourdement les principales compagnies aériennes qui ont positionné beaucoup de capacité sur l’axe Asie-Europe », analyse aussi Pierre Laignel, directeur aérien du groupe Gefco. Les regards de tous les professionnels du secteur sont braqués vers l’Asie. Or avec un kilo de fret qui se négocie autour de 2...

Il vous reste 76% de l'article à lire
Ce dossier est réservé aux abonnés, aux utilisateurs d’un porte-monnaie ou aux acheteurs de l’article à l’unité et contient 4 articles
Fret aérien : la crise rebat les cartes de l’offre
Se connecter
Pas encore lecteur? Je crée mon compte

Acheter à la carte

Ce dossier : 5.00 €
par porte monnaie
ou par CB

S'abonner

Accès illimité
à tous les contenus
du MOCI
Je découvre les offres