fbpx

En poursuivant votre navigation, vous acceptez l’utilisation de cookies pour améliorer votre expérience sur notre site, réaliser des statistiques d’audiences et vous permettre de partager des informations sur les réseaux sociaux. En savoir plus.

X

NEWSLETTERS DU MOCI


Le Moci met à votre disposition 4 lettres d'actus pour répondre à vos besoins de connaissance sur le commerce international.


Cochez les newsletters auxquelles vous souhaitez vous abonner gratuitement. Vous pourrez facilement vous désinscrire à tout moment via les liens de désinscription présents dans chacun de nos emails.



  • BEST-OF

    Recevez tous les vendredis, les articles les plus populaires de la semaine.

  • NOUVEAUTÉS

    Soyez au courant des nouvelles parutions mensuelles du Moci et de toutes nos offres spéciales.

  • ÉVÉNEMENTS

    Suivez tous les événements du MOCI :

    - Forum Moci,
    - Forum Afrique,
    - Palmarès Moci des PME et ETI à l'international
    et ceux de nos partenaires.
  • LE SOMMAIRE DE LA LETTRE CONFIDENTIELLE

    Recevez chaque jeudi, le sommaire des articles de la Lettre confidentielle qui vous informe sur les dernières actualités et vous livre ses analyses et ses exclusivités. Les articles entiers sont payants ou accessibles via abonnement.

CODE DE SECURITE :

captcha

Attention !

Il semblerait que vous ayez déjà souscrit à cette offre.

Je poursuis quand même
X
X

Pays & marchés

Recevez l'actu la plus populaire de la semaine en vous abonnant au

BEST OF du MOCI

En ce moment
Commerce extérieur   •   Union européenne   •   France   •   États-Unis   •   Brexit   •   Commerce international   •   Royaume-Uni   •   Guerre commerciale   •   Entreprises   •   Diplomatie économique   •   
23 août 2018

Etats-Unis / Commerce : désescalade avec l’UE, escalade avec la Chine

© Kamonrat-Fotolia.com

Réchauffement dans le commerce transatlantique, glaciation dans les relations commerciales entre les Etats-Unis et la Chine, alliance de fait Etats-Unis – UE pour faire pression sur la Chine sur les questions de dumping et de protection de la propriété intellectuelle et promouvoir une réforme de l’Organisation mondiale du commerce, discussions UE - Chine sur l'OMC et le commerce… La guerre commerciale déclenchée tous azimuts avec ses principaux partenaires commerciaux par Donald Trump prend des contours à géométrie variables. En témoignent deux récentes nouvelles.

Augmentation des importations européennes de soja américain

Début août, à peine une semaine après la rencontre entre le président de la Commission européenne Jean-Claude Juncker et le président américain Donald Trump, la Commission publiait le premier communiqué mensuel de suivi de la déclaration commune publiée le 25 juillet, point de départ d’un processus de désescalade dans la guerre commerciale déclenchée par le président américain. En exergue, « une augmentation de 283 % des importations de soja en provenance des États-Unis, portant la part totale de l’UE dans les importations de soja des États-Unis à 37 %, contre 9 % il y a un an ».

De quoi montrer la bonne volonté des Européens sur un produit sensible pour les Etats-Unis et son président à quelques semaines des élections de mi-mandat. Produit dans les Etats dont l’électorat est plutôt favorable à Donald Trump, le soja est touché de plein fouet par la guerre commerciale en cours avec la Chine : cette dernière, premier débouché pour le soja américain à l’export, a instauré des droits de douanes de 25 % sur le soja américain en représailles à des mesures similaires sur certains produits chinois.

La désescalade dans les tensions commerciales transatlantiques est nette, même si aucune des taxes et contre-mesures douanières successivement introduites par Washington - sur l'acier et l'aluminium- puis par Bruxelles en guise de riposte -sur une liste de produits ciblés-n’est encore levée.

Nouvelle salve de taxes et contre-taxes sur le commerce Etat-Unis - Chine

Côté Etats-Unis - Chine, le tableau est largement différent. Malgré la reprise de pourparlers bilatéraux entre les négociateurs des deux pays à Washington, le 22 août, les deux géants se sont imposé mutuellement des droits de douanes de 25 % sur 16 milliards de dollars (environ 13,8 milliards d’euros) de produits importés supplémentaires, Pékin ripostant immédiatement à de nouvelles taxes américaines. Des mesures qualifiées de « nécessaires » par le ministère chinois du Commerce, qui s’est dit « contraint » de riposter.

D’après Reuter, cette nouvelle salve de taxes porte à environ 100  milliards de dollars le montant des échanges de marchandises touchés par ces mesures et contre-mesures douanières depuis les premières mesures américaines à l’encontre de la Chine début juillet. Nous renvoyons à cet égard au tableau de suivi établi par l'analyste Corinne Vadcar et publié par Le Moci en juillet. Davantage sont encore dans les tuyaux, ce qui fait monter les inquiétudes sur le commerce mondial.

Desk Moci

Sélection de la rédaction sur le même sujet

Cet article vous intéresse ?

Créez une alerte >