fbpx

Je me connecte

E-mail*
Mot de passe*
Je valide > Mot de passe oublié?

Je m'inscris

*Champs obligatoires

Conformément à la loi « informatique et libertés » du 6 janvier 1978 modifiée en 2004, vous bénéficiez d’un droit d’accès et de rectification aux informations qui vous concernent.
1. Mon Compte
2. Mes activités
3. Mes Newsletters

Vous devez lire et accepter nos conditions générales de vente et d’utilisation

Je souhaite recevoir la newsletter :

Je m'enregistre

Mot de passe oublié ?

NEWSLETTERS DU MOCI

Le Moci met à votre disposition 4 lettres d'actus pour répondre à vos besoins de connaissance sur le commerce international.

Cochez les newsletters auxquelles vous souhaitez vous abonner gratuitement. Vous pourrez facilement vous désinscrire à tout moment via les liens de désinscription présents dans chacun de nos emails.

En poursuivant votre navigation, vous acceptez l’utilisation de cookies pour améliorer votre expérience sur notre site, réaliser des statistiques d’audiences et vous permettre de partager des informations sur les réseaux sociaux. En savoir plus.

20 septembre 2018

UE / Commerce : la stratégie européenne pour réformer l’OMC

L’Union européenne (UE) entend assumer un leadership dans la réforme de l’Organisation mondiale du commerce (OMC). Ainsi, alors que la guerre commerciale se durcit entre les États-Unis et la Chine, la Commission européenne a dévoilé, le 18 septembre, son point de vue ou concept paper (en anglais), qui ne contient pas de propositions formelles. Il s’agit d'une présentation de l’approche européenne, un document à négocier en principe avec les 164 membres de l’OMC. Il sera présenté, le 20 septembre, aux partenaires de l’UE, au cours d’une réunion initiée par le Canada à Genève. Autre date importante, le 25 septembre : les Européens rencontreront à New York les Japonais et les Américains avec lesquels ils développent depuis neuf mois une concertation trilatérale visant à lutter contre les surcapacités industrielles qui perturbent les marchés mondiaux et la concurrence déloyale des nations tierces, notamment la Chine. Bruxelles entend parler avec tout le monde. Sur les mêmes sujets qu’avec les États-Unis et le Japon, l’Union européenne a ainsi réussi à persuader l’ex-Empire du Milieu, lors de leur dernier Sommet commun en juillet, de mettre en place un groupe de travail. Or, la première réunion formelle entre Bruxelles et Pékin va...

L'accès à la totalité de l'article (1200 mots) est réservé aux abonnés, aux utilisateurs d’un porte-monnaie ou aux acheteurs de l’article à l’unité.
Se connecter Pas encore lecteur ? Je crée mon compte

Acheter à la carte

Cet article : 5.00 €
par porte-monnaie
ou par CB

S'abonner

Accès illimité
à tous les contenus
du MOCI
Je découvre les offres
Contenu associé