Je me connecte

E-mail*
Mot de passe*
Je valide > Mot de passe oublié?

Je m'inscris

*Champs obligatoires

Conformément à la loi « informatique et libertés » du 6 janvier 1978 modifiée en 2004, vous bénéficiez d’un droit d’accès et de rectification aux informations qui vous concernent.
1. Mon compte
2. Mes activités
3. Mes newsletters

Vous devez lire et accepter nos conditions générales de vente et d’utilisation *

* Mentions obligatoires

Je souhaite recevoir la newsletter :

Je m'enregistre

Mot de passe oublié ?

NEWSLETTERS DU MOCI.

Le Moci met à votre disposition 4 lettres d'actus pour répondre à vos besoins de connaissance sur le commerce international.

Cochez les newsletters auxquelles vous souhaitez vous abonner gratuitement. Vous pourrez facilement vous désinscrire à tout moment via les liens de désinscription présents dans chacun de nos emails.

En poursuivant votre navigation, vous acceptez l’utilisation de cookies pour améliorer votre expérience sur notre site, réaliser des statistiques d’audiences et vous permettre de partager des informations sur les réseaux sociaux. En savoir plus.

UE / Commerce : Bruxelles veut la paix avec Washington et une alliance face à Pékin

20 septembre 2018


Si la politique de Donald Trump est loin de faire l’unanimité au Parlement européen (PE), « la relation UE-États-Unis constitue le gage essentiel de la stabilité mondiale », estiment les eurodéputés dans une résolution adoptée la semaine passée par 490 voix pour, 148 contre et 51 abstentions. Preuve que sur ce dossier, les représentants de l’Union européenne (UE), tant au PE qu’au Conseil ou à la Commission, partagent un objectif commun : apaiser les relations transatlantiques en maintenant les canaux de communication ouverts entre Bruxelles et Washington. Avec, en ligne de mire, l'idée d'accentuer la pression sur la Chine pour qu'elle réforme certaines de ses politiques et pratiques commerciales jugées agressives. Sauver l’accord de juillet Au sein de l’exécutif à Bruxelles, la priorité à ce stade est de sauver l’accord conclu fin juillet entre Donald Trump et Jean-Claude Juncker, à travers la déclaration commune publiée à l'issue d'une visite à Washington du chef de l'exécutif européen. Car en dépit des menaces et autres invectives proférées publiquement par le président américain à l’encontre des Européens, en coulisses, les négociations se poursuivent « de façon plus constructive et apaisée », ironise un proche du...

L'accès à la totalité de l'article (1022 mots) est réservé aux abonnés, aux utilisateurs d’un porte-monnaie ou aux acheteurs de l’article à l’unité.
Se connecter Pas encore lecteur ? Je crée mon compte

Acheter à la carte

Cet article : 5.00 €
par porte-monnaie
ou par CB

S'abonner

Accès illimité
à tous les contenus
du MOCI
Je découvre les offres
Contenu associé