En poursuivant votre navigation, vous acceptez l’utilisation de cookies pour améliorer votre expérience sur notre site, réaliser des statistiques d’audiences et vous permettre de partager des informations sur les réseaux sociaux. En savoir plus.

X

NEWSLETTERS DU MOCI


Le Moci met à votre disposition 4 lettres d'actus pour répondre à vos besoins de connaissance sur le commerce international.


Cochez les newsletters auxquelles vous souhaitez vous abonner gratuitement. Vous pourrez facilement vous désinscrire à tout moment via les liens de désinscription présents dans chacun de nos emails.



  • BEST-OF

    Recevez tous les vendredis, les articles les plus populaires de la semaine ainsi que le sommaire de la Lettre confidentielle

  • NOUVEAUTÉS

    Soyez au courant des nouvelles parutions mensuelles du Moci et de toutes nos offres spéciales

  • ÉVÉNEMENTS

    Suivez tous les événements du MOCI :

    - Forum Moci,
    - Forum Afrique,
    - Palmarès Moci des PME et ETI à l'international
    et ceux de nos partenaires.
  • La Lettre confidentielle

    Recevez chaque jeudi, la Lettre confidentielle qui vous informe sur les dernières actualités et vous livre ses analyses et ses exclusivités. Les article sont payants et accessibles via abonnement...

CODE DE SECURITE :

captcha

Attention !

Il semblerait que vous ayez déjà souscrit à cette offre.

Je poursuis quand même
X

Mot de passe oublié?

Vous n'avez pas de compte ? S'inscrire

X

Pour terminer votre inscription, vous devez lire et accepter nos conditions générales de vente et d’utilisation

Vous avez déjà un compte? Connectez-vous

Iran : la France veut renforcer l’arsenal de défense commerciale de l’UE contre les États-Unis

Affiche d'Ali Khamenei© François Pargny
Cet article a fait l'objet d'une Alerte diffusée aux abonnés de la Lettre confidentielle dès le 15 mai. Annoncé le 8 mai par Donald Trump, le retrait des États-Unis du Programme conjoint d’action global ou Joint Comprehensive Plan of Action (JCPOA), conclu avec l’Iran en juillet 2015 par le G5 + 1 (États-Unis, Chine, Russie, Royaume-Uni, France + Allemagne), inquiète le secteur privé de l’Hexagone*. Aussi, le 15 mai au matin, les ministres français de l’Europe et des affaires étrangères et de l’Économie et des finances, Jean-Yves Le Drian et Bruno Le Maire, ont-ils échangé avec 130 représentants d’une soixantaine de sociétés françaises commerçant en Iran. A l’issue de la réunion, ils ont affiché, au cours d’un point presse à Bercy, la détermination de la France à défendre ses intérêts et leur intention de mettre la pression sur la Commission européenne**. « Nous allons nous battre pour que les décisions des États-Unis n’aient pas de répercussion sur les sociétés françaises qui ont investi et investissent en Iran. Les décisions d’extraterritorialité sont inacceptables. C’est un défi auquel on doit répondre au niveau européen », a indiqué Jean-Yves Le Drian. Hôte de la réunion à Bercy, Bruno Le Maire a renchéri....

L'accès à la totalité de cet article est protégé
Affiche d'Ali Khamenei
Iran : la France veut renforcer l’arsenal de défense commerciale de l’UE contre les États-Unis
Il vous reste 89% de l'article à lire

Cet article vous intéresse?

Créez une alerte >

Contenu associé