fbpx

Je me connecte

E-mail*
Mot de passe*
Je valide > Mot de passe oublié?

Je m'inscris

*Champs obligatoires

Conformément à la loi « informatique et libertés » du 6 janvier 1978 modifiée en 2004, vous bénéficiez d’un droit d’accès et de rectification aux informations qui vous concernent.
1. Mon Compte
2. Mes activités
3. Mes Newsletters

Vous devez lire et accepter nos conditions générales de vente et d’utilisation

Je souhaite recevoir la newsletter :

Je m'enregistre

Mot de passe oublié ?

NEWSLETTERS DU MOCI

Le Moci met à votre disposition 4 lettres d'actus pour répondre à vos besoins de connaissance sur le commerce international.

Cochez les newsletters auxquelles vous souhaitez vous abonner gratuitement. Vous pourrez facilement vous désinscrire à tout moment via les liens de désinscription présents dans chacun de nos emails.

En poursuivant votre navigation, vous acceptez l’utilisation de cookies pour améliorer votre expérience sur notre site, réaliser des statistiques d’audiences et vous permettre de partager des informations sur les réseaux sociaux. En savoir plus.

Iran / Commerce : inquiétudes françaises sur l’impact du “piège” tendu par les Etats-Unis

24 mai 2018


Les risques d’une sortie de l’Iran du Programme conjoint d’action global ou Joint Comprehensive Plan of Action (JCPOA), conclu en juillet 2015 avec le G5 + 1 (États-Unis, Chine, Russie, Royaume-Uni, France + Allemagne), sont réels après la décision unilatérale des États-Unis de sortir de l’accord. En outre, on ne voit toujours pas comment les entreprises européennes sortiront de ce piège tendu par les "alliés" d'outre-Atlantique. De fait, quinze jours après l’annonce faite par Donald Trump, le 8 mai, on n’a pas beaucoup avancé. Certes, les Européens se sont jusqu’à présent montrés unis face aux États-Unis*, comme l’a relevé Emmanuel Macron, lors du Sommet informel européen de Sofia, le 17 mai. Des solutions ont même été avancées : pour contrer les lois d’extraterritorialité américaines (application du droit américain interdisant aux entreprises étrangères de travailler dans un pays hors des États-Unis), on envisage de revitaliser le règlement européen de 1996, dite "loi de blocage", qui permet de ne pas se conformer aux injections venues d’outre-Atlantique ; et, pour financer les projets en Iran, on évoque la possibilité de recourir au canal de la Banque européenne d’investissement (BEI). J-Y Le Drian : Hassan Rohani...

L'accès à la totalité de l'article (1144 mots) est réservé aux abonnés, aux utilisateurs d’un porte-monnaie ou aux acheteurs de l’article à l’unité.
Se connecter Pas encore lecteur ? Je crée mon compte

Acheter à la carte

Cet article : 5.00 €
par porte-monnaie
ou par CB

S'abonner

Accès illimité
à tous les contenus
du MOCI
Je découvre les offres
Contenu associé