En poursuivant votre navigation, vous acceptez l’utilisation de cookies pour améliorer votre expérience sur notre site, réaliser des statistiques d’audiences et vous permettre de partager des informations sur les réseaux sociaux. En savoir plus.

X

NEWSLETTERS DU MOCI


Le Moci met à votre disposition 4 lettres d'actus pour répondre à vos besoins de connaissance sur le commerce international.


Cochez les newsletters auxquelles vous souhaitez vous abonner gratuitement. Vous pourrez facilement vous désinscrire à tout moment via les liens de désinscription présents dans chacun de nos emails.



  • BEST-OF

    Recevez tous les vendredis, les articles les plus populaires de la semaine ainsi que le sommaire de la Lettre confidentielle.

  • NOUVEAUTÉS

    Soyez au courant des nouvelles parutions mensuelles du Moci et de toutes nos offres spéciales.

  • ÉVÉNEMENTS

    Suivez tous les événements du MOCI :

    - Forum Moci,
    - Forum Afrique,
    - Palmarès Moci des PME et ETI à l'international
    et ceux de nos partenaires.
  • La Lettre confidentielle

    Recevez chaque jeudi, le sommaire des articles de la Lettre confidentielle qui vous informe sur les dernières actualités et vous livre ses analyses et ses exclusivités. Les articles entiers sont payants ou accessibles via abonnement.

CODE DE SECURITE :

captcha

Attention !

Il semblerait que vous ayez déjà souscrit à cette offre.

Je poursuis quand même

LE FORUM DE L’EXPORT

Question n° 1

Pourquoi moins de 10 %
des entreprises qui exportent
utilisent l’assurance prospection ?

Réponse dans le moci.com/forumdelexport

LE FORUM DE L’EXPORT

Question n° 2

Les incoterms, c’est quoi ?
Et ça sert à quoi ?

Réponse dans le moci.com/forumdelexport

LE FORUM DE L’EXPORT

Question n° 3

Où trouver les bonnes formules
de votre lettre en anglais ?

Réponse dans le moci.com/forumdelexport

LE FORUM DE L’EXPORT

Question n° 4

Comment former
un salarié
à l’export ?

Réponse dans le moci.com/forumdelexport

X

Mot de passe oublié?

Vous n'avez pas de compte ? S'inscrire

X

Pour terminer votre inscription, vous devez lire et accepter nos conditions générales de vente et d’utilisation

Vous avez déjà un compte? Connectez-vous

Ça bouge dans les organisations (gratuit) : Douane / Import-Export, Conseil national de l’industrie / International, Atradius / Afrique du Sud, Bpifrance / FEI, Essec Business School / Chine, Belgique / E-commerce, Cybersécurité / Anssi, Industrie du futur / France-Allemagne

Douane / Import-Export : le 17 mai, les entreprises françaises exportatrices ou qui projettent de se développer à l'export sont conviée à la 1ère édition des ‘Rencontres internationales de la douane française’, qui se tiendront sur le site de la douane de Vitalys (75019). Cet événement est organisé à l'occasion du déplacement des 18 attachées douaniers en poste auprès des ambassades, compétents sur 86 pays, qui ont pour mission d'aider les entreprises françaises à se développer à l'international sur leur zone de compétence. De 13h30 à 18h, les entreprises − 300 entreprises sont attendues – pourront assister à des mini-conférences sur des sujets douaniers (accords commerciaux Canada, Japon... ; intelligence économique ; conformité réglementaire etc.). Les entreprises pourront par ailleurs bénéficier d'entretiens personnalisés avec des attachés douaniers français accompagnés d’experts douaniers du conseil aux entreprises. Pour s'inscrire : cliquer ICI

Conseil national de l’industrie / International : la secrétaire d’État auprès du ministre de l’Économie et des finances, Agnès Pannier-Runacher, a présidé le 14 mai le Conseil national de l’industrie (CNI) International*. Lors de cette réunion, chaque Comité stratégique de filière (CSF) a remis sa feuille de route en matière d’accompagnement de la filière à l’international. Celles-ci regroupent l’ensemble des actions et engagements de chacun des CSF pour améliorer leur contribution au solde commercial français, que ce soit par la dynamisation des exportations ou par la réduction de la dépendance à l’import. Les travaux du CNI International ont permis à certaines filières de présenter leurs axes de travail : accroissement de la visibilité de l’offre française sur les salons à l’étranger, promotion de l’offre industrielle française et du Made in France, renforcement des liens entre PME et grands groupes dans la construction des projets à l’international. Enfin, cette réunion a permis de faire un point sur la mise en œuvre concrète du nouveau dispositif d’accompagnement public à l’international Team France Export, annoncé par le Premier ministre à Roubaix le 23 février 2018.
La prochaine réunion du CNI International se tiendra au cours du 1er semestre 2020. Elle permettra de suivre la mise en œuvre des actions définies dans les feuilles de route internationales et d’identifier les nouvelles mesures à prendre en faveur de l’internationalisation des entreprises industrielles françaises.
*Installé le 23 juillet 2018 (voir notre article), le CNI International est l’une des deux instances transversales du CNI, avec le CNI Numérique, présidées par des membres du gouvernement. Il a pour objectif de renforcer les actions de l’industrie française à l’export, et de rassembler les acteurs publics et privés qui œuvrent à l’international dans l’objectif d’améliorer le solde commercial français.
Lire également : Industrie / Export : le CNI diffuse l’international dans toutes les filières

Atradius / Afrique du Sud : Atradius Collections, société d’assurance-crédit spécialisée dans le recouvrement de créances BtoB à l'international, a annoncé le 14 mai avoir noué un partenariat en Afrique du Sud, à Johannesburg. L'identité du partenaire local n'a pas été dévoilée par la société d'assurance-crédit néerlandaise. Ce partenariat local, opérationnel depuis le 1er avril dernier, sera piloté par Atradius Collections Belgique « qui détient historiquement l’expertise nécessaire pour appréhender cette partie du monde », indique le spécialiste de l'assurance-crédit dans un communiqué. « Après l’ouverture d’un bureau au Maroc en janvier 2018, cette nouvelle coopération constitue un nouveau point d’entrée sur le continent africain », précise le communiqué. « Il s’agit également d’une étape stratégique qui positionnera Atradius Collections dans les mois à venir comme plaque tournante vers les pays subsahariens environnants », précise encore le communiqué.
Lire également : Risque pays / Monde : Atradius conseille aux exportateurs cinq pays émergents

Bpifrance / FEI : Bpifrance et le Fonds européen d’investissement (FEI) ont signé le 14 mai un nouvel accord de garantie. Le FEI, filiale du groupe Banque européenne d’investissement (BEI), garantira à hauteur de 50 % les nouveaux prêts accordés par la banque publique d'investissement aux sociétés innovantes et aux start-up. La garantie du FEI s’élèvera à 300 millions d’euros répartis comme suit : 200 millions d’euros pour le financement de l’innovation des PME et 100 millions d’euros pour le financement de l’amorçage des start-up. Ces prêts sont accordés à des sociétés qui ont déjà validé un projet et une démarche d’innovation et qui abordent une nouvelle étape de leur développement, à travers un lancement industriel ou commercial, ou une levée de fonds.
Il s'agit du quatrième accord de garantie financière conclu entre Bpifrance et le FEI depuis 2015. Lors des trois premières opérations, le FEI a garanti pour 1,4 milliard d’euros de prêts.

Essec Business School / Chine : l’école de management française et l'école de commerce chinoise Guanghua School of Management, affiliée à l'université de Pékin, ont lancé le 10 mai un double diplôme qui sera proposé à compter de la rentrée de septembre 2020 aux étudiants du programme Global Bachelor of Business Administration (BBA) de l’Essec. Chaque année, cinq étudiants de l'Essec – ayant préalablement passé leurs deux premières années d’études sur le campus de Cergy pour suivre le programme Global BBA – seront sélectionnés sur dossier afin de poursuivre deux années d’études sur le campus chinois de Guanghua. Ils bénéficieront d’un programme qui met l’accent sur les dynamiques économiques, politiques et de gestion en Europe et en Asie. À l’issue de ce parcours, ils obtiendront le diplôme Bachelor of Business Administration de l’Essec Business School ainsi que le diplôme Bachelor of Arts degree in Management de Guanghua.

Belgique / E-commerce : les ports belges d’Anvers et de Zeebruges et les aéroports de Bruxelles et Liège vont lancer avec les douanes belges une nouvelle plateforme douanière en ligne baptisée « BE-Gate ». Celle-ci est destinée à numériser le dédouanement Belgique des colis issus du commerce électronique transfrontalier. Le système BE-Gate offrira une connexion électronique sécurisée entre l’opérateur du commerce électronique et les douanes belges qui contribueront à une livraison rapide des colis.
La plateforme BE-Gate sera lancée officiellement le 6 juin prochain, lors d'une conférence de presse organisée sur le salon allemand Transport Logistics qui se déroulera du 5 au 7 juin à Munich.

Cybersécurité / ANSSI : pour susciter des vocations professionnelles au sein du secteur de la cybersécurité français, l’Agence nationale de la sécurité des systèmes d’information (ANSSI) a lancé le 14 mai la démarche Paroles d’agents. À travers les témoignages* de cinq agents de l'Agence, aux profils et parcours très différents, ce projet a l'ambition de rendre davantage visible la diversité des métiers, des profils et des parcours de la cybersécurité. Au-delà des nombreux spécialistes formés en sécurité des systèmes d’information, les nouveaux enjeux sociétaux de la sécurité du numérique nécessitent aussi des profils et des compétences non-techniques. Spécialiste en gestion de crise cyber, responsable de la sécurité des systèmes d’information, analyste, consultant « organisationnel » et « technique », administrateur ou encore architecte sécurité… Les métiers de la sécurité des systèmes d'information sont riches et variés et représentent la diversité des expertises qui émergent pour répondre aux nouveaux risques cyber.
*Voir le document PDF joint ci-dessous

Industrie du futur / France-Allemagne : à l’occasion du grand rendez-vous des start-up et de l’innovation Viva Technology 2019 (16-18 mai, Paris), l’Institut Mines-Télecom (IMT), l’Université Technique de Munich (TUM), les Arts et Métiers, l’Institut Technologique de Karlsruhe (KIT), l’Université de Passau, l’INSA Lyon, la Chambre franco-allemande de commerce et d’industrie et l’Université franco-allemande mutualisent un nouvel espace inédit dédié aux collaborations académiques, à l’éducation et à l’innovation entre la France et l’Allemagne. Cet espace franco-allemand pour l’industrie du futur a pour objectif de présenter aux entreprises un état de l’art des solutions de rupture issues de la recherche académique franco-allemande et de 30 start-up françaises, allemandes et européennes sur les sujets stratégiques de l’industrie : intelligence artificielle, Big Data, Blockchain, fabrication avancée, réalités augmentée et virtuelle, Internet des objets sécurisé, mobilité et énergie, maintenance prédictive et cybersécurité. Cette espace sera trouvera stand H44 à la Porte de Versailles.
Pour en savoir plus sur le programme et les 30 start-up, cliquer ICI.

Paroles d'agents - Les métiers de la cybersécurité racontés par l'Agence nationale de la sécurité des systèmes d’information
Contenu associé

Cet article vous intéresse ?

Créez une alerte >