fbpx

Je me connecte

E-mail*
Mot de passe*
Je valide > Mot de passe oublié?

Je m'inscris

*Champs obligatoires

Conformément à la loi « informatique et libertés » du 6 janvier 1978 modifiée en 2004, vous bénéficiez d’un droit d’accès et de rectification aux informations qui vous concernent.
1. Mon Compte
2. Mes activités
3. Mes Newsletters

Vous devez lire et accepter nos conditions générales de vente et d’utilisation

Je souhaite recevoir la newsletter :

Je m'enregistre

Mot de passe oublié ?

NEWSLETTERS DU MOCI

Le Moci met à votre disposition 4 lettres d'actus pour répondre à vos besoins de connaissance sur le commerce international.

Cochez les newsletters auxquelles vous souhaitez vous abonner gratuitement. Vous pourrez facilement vous désinscrire à tout moment via les liens de désinscription présents dans chacun de nos emails.

En poursuivant votre navigation, vous acceptez l’utilisation de cookies pour améliorer votre expérience sur notre site, réaliser des statistiques d’audiences et vous permettre de partager des informations sur les réseaux sociaux. En savoir plus.

10 mars 2016

Guide business Egypte 2016

L’Égypte est en voie de sortir des années de marasme économique qui ont suivi la révolution. La croissance est de retour et les investisseurs répondent présents. Le pays possède un énorme marché et une position stratégique, mais il doit aussi affronter des problèmes de taille, dont le plus urgent : les restrictions sur les devises étrangères.   L’Égypte est-elle sortie d’affaire ? Le plus grand pays arabe a retrouvé la stabilité politique depuis l’arrivée au pouvoir d’Abdel Fattah Al Sissi, élu en juin 2014. L’ex-maréchal a promis le retour à la sécurité et la relance de l’économie, alors en plein marasme. De fait, la croissance a atteint 4,2 % en 2015, alors qu’elle stagnait autour de 2 % depuis la révolution de 2011. Rien à voir, pourtant, avec la croissance de 6-7 % de la fin des années 2000. Après avoir paré au plus urgent – relancer le secteur de l’énergie, enrayer la chute des réserves de devises étrangères, maîtriser le déficit –, le gouvernement fait désormais face à la panne des trois rentes traditionnelles de l’économie. Longtemps exportatrice d’hydrocarbures, l’Égypte est devenue importatrice nette à cause de son dynamisme démographique et du manque d’investissement dans le secteur. Les...

Il vous reste 86% de l'article à lire
Ce dossier est réservé aux abonnés, aux utilisateurs d’un porte-monnaie ou aux acheteurs de l’article à l’unité et contient 8 articles
Se connecter
Pas encore lecteur? Je crée mon compte

Acheter à la carte

Ce dossier : 5.00 €
par porte-monnaie
ou par CB

S'abonner

Accès illimité
à tous les contenus
du MOCI
Je découvre les offres