fbpx

Je me connecte

E-mail*
Mot de passe*
Je valide > Mot de passe oublié?

Je m'inscris

*Champs obligatoires

Conformément à la loi « informatique et libertés » du 6 janvier 1978 modifiée en 2004, vous bénéficiez d’un droit d’accès et de rectification aux informations qui vous concernent.
1. Mon Compte
2. Mes activités
3. Mes Newsletters

Vous devez lire et accepter nos conditions générales de vente et d’utilisation

Je souhaite recevoir la newsletter :

Je m'enregistre

Mot de passe oublié ?

NEWSLETTERS DU MOCI

Le Moci met à votre disposition 4 lettres d'actus pour répondre à vos besoins de connaissance sur le commerce international.

Cochez les newsletters auxquelles vous souhaitez vous abonner gratuitement. Vous pourrez facilement vous désinscrire à tout moment via les liens de désinscription présents dans chacun de nos emails.

En poursuivant votre navigation, vous acceptez l’utilisation de cookies pour améliorer votre expérience sur notre site, réaliser des statistiques d’audiences et vous permettre de partager des informations sur les réseaux sociaux. En savoir plus.

7 mai 2015

Chine : les moteurs d’un grand marché de consommation

La Chine progressivement adopte un modèle économique plus proche de la consommation et moins dépendant des seules exportations. Les achats domestiques ne cessent de prendre une part croissante dans la production intérieure. L’urbanisation, les hausses salariales favorisent un mouvement qui reste, toutefois, largement entravé par le manque de protection sociale qui touche de nombreuses couches de la population.   La deuxième puissance économique de la planète, après les États-Unis, serait en passe de prendre un tournant décisif : en 2014, alors que la croissance du produit intérieur brut (PIB) de la Chine avait fléchi à + 7,4 %, la consommation intérieure comptait pour 51 % dans cette hausse. Plus encore, par rapport à l’année précédente, sa contribution, d’après les analystes du centre de recherche du Conseil d’État, avait progressé de trois points. Une évolution, certes relative, puisque le poids de la consommation intérieure dans le PIB restait, en fait, stable. « Cependant, elle a pris en quelque sorte le relais dans la mesure où les autres contributeurs au PIB, comme l’investissement, ont baissé », commente Philippe Bardol, directeur de Business France pour la Chine. Toute raison gardée, la consommation domestique est encore loin...

Il vous reste 87% de l'article à lire
Ce dossier est réservé aux abonnés, aux utilisateurs d’un porte-monnaie ou aux acheteurs de l’article à l’unité et contient 8 articles
Se connecter
Pas encore lecteur? Je crée mon compte

Acheter à la carte

Ce dossier : 5.00 €
par porte-monnaie
ou par CB

S'abonner

Accès illimité
à tous les contenus
du MOCI
Je découvre les offres