fbpx

En poursuivant votre navigation, vous acceptez l’utilisation de cookies pour améliorer votre expérience sur notre site, réaliser des statistiques d’audiences et vous permettre de partager des informations sur les réseaux sociaux. En savoir plus.

X

NEWSLETTERS DU MOCI


Le Moci met à votre disposition 4 lettres d'actus pour répondre à vos besoins de connaissance sur le commerce international.


Cochez les newsletters auxquelles vous souhaitez vous abonner gratuitement. Vous pourrez facilement vous désinscrire à tout moment via les liens de désinscription présents dans chacun de nos emails.



  • BEST-OF

    Recevez tous les vendredis, les articles les plus populaires de la semaine.

  • NOUVEAUTÉS

    Soyez au courant des nouvelles parutions mensuelles du Moci et de toutes nos offres spéciales.

  • ÉVÉNEMENTS

    Suivez tous les événements du MOCI :

    - Forum Moci,
    - Forum Afrique,
    - Palmarès Moci des PME et ETI à l'international
    et ceux de nos partenaires.
  • LE SOMMAIRE DE LA LETTRE CONFIDENTIELLE

    Recevez chaque jeudi, le sommaire des articles de la Lettre confidentielle qui vous informe sur les dernières actualités et vous livre ses analyses et ses exclusivités. Les articles entiers sont payants ou accessibles via abonnement.

CODE DE SECURITE :

captcha

Attention !

Il semblerait que vous ayez déjà souscrit à cette offre.

Je poursuis quand même
X
X

Pays & marchés

Recevez l'actu la plus populaire de la semaine en vous abonnant au

BEST OF du MOCI

En ce moment
France   •   Union européenne   •   États-Unis   •   Chine   •   Commerce extérieur   •   Commerce international   •   OMC   •   Afrique   •   Export   •   Importations   •   
25 novembre 2019

Conjoncture : l’OCDE craint une stagnation économique mondiale durable

© 19 September 2019 – Laurence Boone, Chief Economist of the OECD, presented the Interim Economic Outlook. OECD, Paris, France. Photo: OECD/Victor Tonelli

L’OCDE s’inquiète de la menace que la faiblesse des échanges et des investissements fait peser sur la croissance économique de la planète. Le risque d’une stagnation à long terme est ainsi mis en avant dans la dernière édition de ses Perspectives économiques de l’OCDE, publié le 21 novembre.

Ainsi, alors que le produit intérieur brut (PIB) mondial avait progressé de 3.5 % l’an dernier, sa croissance va s’éroder, avec + 2,9 % en 2019 et + 2,9 à + 3 % les deux années suivantes. Pour l’Organisation de coopération et de développement économique (OCDE), pour relancer l’action des entreprises, il faut y promouvoir le numérique, encourager la transition énergétique et mener des mesures structurelles en matière de fiscalité et d’échanges pour soutenir l’investissement.

L’OCDE s’inquiète à fois du repli des échanges de biens et services cette année, dont la croissance ne dépasserait pas 1 %, « le taux le plus faible depuis 2019 », précise-t-elle, et du ralentissement de l’investissement au sein du G 20 (hors Chine), passé ainsi d’un rythme annuel de 5 % début 2018 à 1 % au premier trimestre 2019.

Un  risque sur la confiance, l’emploi et les revenus

Sur fonds de guerre commerciale entre la Chine et les États-Unis, l’OCDE craint une nouvelle aggravation « qui entraînerait un effet de freinage sur la confiance, l’emploi et les revenus ». Selon sa cheffe économiste, Laurence Boone, « en l’absence de coordination au niveau des échanges et du système fiscal international, d’orientations stratégiques claires en matière de transition énergétique, le climat d’incertitude continuera de régner, compromettant les perspectives de croissance ».

Personne ne serait épargné par le ralentissement de l’activité, selon l’institution internationale, qui ne prévoit qu’une croissance de 2 % aux États-Unis en 2020 et 2021, de 1 % dans la zone euro et au Japon et de 5,7 % et 5,5 % en Chine. La France s’en sortirait mieux que l’Allemagne, avec + 1,2 % les deux années dans l’Hexagone et + 0,4 % et + 0,9 % successivement outre-Rhin.

F.P

Sélection de la rédaction sur le même sujet

Cet article vous intéresse ?

Créez une alerte >