fbpx

Je me connecte

E-mail*
Mot de passe*
Je valide > Mot de passe oublié?

Je m'inscris

*Champs obligatoires

Conformément à la loi « informatique et libertés » du 6 janvier 1978 modifiée en 2004, vous bénéficiez d’un droit d’accès et de rectification aux informations qui vous concernent.
1. Mon compte
2. Mes activités
3. Mes newsletters

Vous devez lire et accepter nos conditions générales de vente et d’utilisation *

* Mentions obligatoires

Je souhaite recevoir la newsletter :

Je m'enregistre

Mot de passe oublié ?

NEWSLETTERS DU MOCI.

Le Moci met à votre disposition 4 lettres d'actus pour répondre à vos besoins de connaissance sur le commerce international.

Cochez les newsletters auxquelles vous souhaitez vous abonner gratuitement. Vous pourrez facilement vous désinscrire à tout moment via les liens de désinscription présents dans chacun de nos emails.

Informations importantes

Les paiements sur le site sont momentanéments indisponible suite à une maintenance.
Nous revenons très vite !

En poursuivant votre navigation, vous acceptez l’utilisation de cookies pour améliorer votre expérience sur notre site, réaliser des statistiques d’audiences et vous permettre de partager des informations sur les réseaux sociaux. En savoir plus.

UE / Concurrence : France, Allemagne, Pologne et Italie poussent à une réforme
© jorisvo - Fotolia.com.jpg
Entreprises & secteursPays & marchésRéglementations

Masques, gants, lunettes… Les hôpitaux et professionnels de santé dans l’Union européenne (UE) disposeront prochainement des équipements nécessaires pour se protéger du coronavirus et en limiter la propagation. L’appel d’offres pour acquérir des équipements de protection lancé le 17 mars par Bruxelles pour faire face à la crise du coronavirus, « est un succès », s’est félicitée la Commission européenne le 24 mars par voie de communiqué.

L’appel d’offres conjoint, auquel 25 des 27 États membres de l'UE participent, porte sur les masques de types 2 et 3, les gants, les lunettes, les écrans faciaux, les masques chirurgicaux et les combinaisons.

Cet approvisionnement permettra de garantir que les hôpitaux, les professionnels de santé, les maisons de retraite et les personnes qui en ont besoin disposent des équipements nécessaires pour se protéger du virus et en limiter la propagation, indique le communiqué.

U. von der Leyen : « Un succès pour l’initiative européenne conjointe »

« Dans le monde entier actuellement, le besoin en vêtements de protection et équipement médical est énorme. C’est donc un succès pour l’initiative européenne conjointe d’appels d’offres publics d’avoir pu obtenir très rapidement sur le marché mondial des offres concrètes d’une ampleur considérable », a déclaré Ursula von der Leyen, présidente de la Commission européenne. « Cela illustre parfaitement la solidarité de l’Union en action, démontrant qu’appartenir à l’Union constitue un avantage », a-t-elle ajouté.

Une réussite collective également saluée par la commissaire à la Santé et la sécurité alimentaire Stella Kyriakides. « Je me réjouis des très bons résultats obtenus par notre passation commune de marché de l’UE », a-t-elle ainsi déclaré.

La passation conjointe de marchés est un moyen puissant pour les États membres afin de se procurer ensemble des produits sur les marchés, sous la coordination de la Commission européenne souligne cette dernière dans son communiqué.

Th. Breton : « Il est important de travailler ensemble de manière coordonnée »

« Cette passation conjointe de marchés démontre qu’il est important de travailler ensemble de manière coordonnée. Elle permet aux États membres d’unir leurs forces lorsqu’ils achètent des fournitures médicales », a précisé pour sa part le commissaire au Marché intérieur ThierryBreton.

« La Commission continuera à soutenir cet effort industriel collectif et à collaborer avec les États membres afin que le matériel nécessaire parvienne à ceux qui en ont le plus urgemment et à l’industrie », a assuré l’ancien P-dg d’Atos.

Du matériel pour soulager l’Italie, l’Espagne et 23 autres États membres

Les équipements devraient être disponibles deux semaines après la signature par les États membres des contrats avec les soumissionnaires, « ce qu’ils devraient faire très rapidement », précise le communiqué. Les contrats devraient être signés dans les prochains jours.

« Ce matériel devrait rapidement soulager considérablement l’Italie, l’Espagne et 23 autres États membres », a exposé Ursula von der Leyen.

« Les offres reçues répondent parfaitement aux demandes des États membres en termes d’équipements médicaux, tels que des masques, des gants et des combinaisons », a affirmé Stella Kyriakides. « Ce matériel essentiel sera bientôt livré à ceux qui en ont besoin. Ensemble, nous gagnerons cette lutte », a-t-elle assuré.

Parallèlement, Bruxelles continue à travailler avec les fabricants pour augmenter la production et activer d’autres modes de fabrication des équipements dont nous avons besoin.

Rappelons également que face à la pandémie Covid-19 liée au coronavirus, la Commission européenne avait annoncé, le 15 mars, qu’elle limitait les exportations de masques et d'autres équipements médicaux de protection, afin de garantir l’approvisionnement de l’UE.

Desk Moci

Sélection de la rédaction sur le même sujet

Cet article vous intéresse ?

Créez une alerte >