fbpx

Je me connecte

E-mail*
Mot de passe*
Je valide > Mot de passe oublié?

Je m'inscris

*Champs obligatoires

Conformément à la loi « informatique et libertés » du 6 janvier 1978 modifiée en 2004, vous bénéficiez d’un droit d’accès et de rectification aux informations qui vous concernent.
1. Mon Compte
2. Mes activités
3. Mes Newsletters

Vous devez lire et accepter nos conditions générales de vente et d’utilisation

Je souhaite recevoir la newsletter :

Je m'enregistre

Mot de passe oublié ?

NEWSLETTERS DU MOCI

Le Moci met à votre disposition 4 lettres d'actus pour répondre à vos besoins de connaissance sur le commerce international.

Cochez les newsletters auxquelles vous souhaitez vous abonner gratuitement. Vous pourrez facilement vous désinscrire à tout moment via les liens de désinscription présents dans chacun de nos emails.

En poursuivant votre navigation, vous acceptez l’utilisation de cookies pour améliorer votre expérience sur notre site, réaliser des statistiques d’audiences et vous permettre de partager des informations sur les réseaux sociaux. En savoir plus.

Japon : le JEFTA ouvre de nouvelles perspectives aux exportateurs français

31 janvier 2019


Européens et Japonais ont toutes les raisons de se féliciter de l’entrée en vigueur, ce vendredi 1er février, de l’Accord de partenariat et de libre-échange entre l'Union européenne (UE) et le Japon - plus connu sous son signe anglais de JEFTA (Japon-EU Free Trade Agreement)-, signé le 17 juillet 2018. Les Français ne sont pas en reste, malgré le trouble créé, dans les milieux d'affaires, par l'affaire de l'éviction de l'ancien patron français de l'Alliance Renault-Nissan, Carlos Ghosn, toujours incarcéré au Japon sur des accusations de malversations financières. Comme le démantèlement tarifaire sera pratiquement total, « ce seront un milliard d’économies escomptés côté européen », a ainsi rappelé Frédéric Sanchez, président de Medef International, lors d'un séminaire organisé au Medef 25 janvier, intitulé « Accord commercial-UE : saisir de nouvelles opportunités ». « Côté japonais, ce sont une hausse de 1 % au moins de la croissance économique et 300 000 emplois créés que nous attendons », a dévoilé, pour sa part - dans un parfait français - Yoichi Suzuki, ancien négociateur en chef de l’accord, intervenant à ce séminaire. Pour la France, réduire un lourd déficit commercial Pour la France, l'enjeu est d'autant...

L'accès à la totalité de l'article (1355 mots) est réservé aux abonnés, aux utilisateurs d’un porte-monnaie ou aux acheteurs de l’article à l’unité.
Se connecter Pas encore lecteur ? Je crée mon compte

Acheter à la carte

Cet article : 5.00 €
par porte-monnaie
ou par CB

S'abonner

Accès illimité
à tous les contenus
du MOCI
Je découvre les offres
Contenu associé