fbpx

Je me connecte

E-mail*
Mot de passe*
Je valide > Mot de passe oublié?

Je m'inscris

*Champs obligatoires

Conformément à la loi « informatique et libertés » du 6 janvier 1978 modifiée en 2004, vous bénéficiez d’un droit d’accès et de rectification aux informations qui vous concernent.
1. Mon Compte
2. Mes activités
3. Mes Newsletters

Vous devez lire et accepter nos conditions générales de vente et d’utilisation

Je souhaite recevoir la newsletter :

Je m'enregistre

Mot de passe oublié ?

NEWSLETTERS DU MOCI

Le Moci met à votre disposition 4 lettres d'actus pour répondre à vos besoins de connaissance sur le commerce international.

Cochez les newsletters auxquelles vous souhaitez vous abonner gratuitement. Vous pourrez facilement vous désinscrire à tout moment via les liens de désinscription présents dans chacun de nos emails.

En poursuivant votre navigation, vous acceptez l’utilisation de cookies pour améliorer votre expérience sur notre site, réaliser des statistiques d’audiences et vous permettre de partager des informations sur les réseaux sociaux. En savoir plus.

UE-Inde / Libre-échange : des négociations en coulisses pour relancer les pourparlers

5 octobre 2017


Le 14e sommet UE/Inde qui se tiendra ce vendredi 6 octobre à New Delhi pourrait être l’occasion de relancer les négociations de libre-échange entamées en 2007 entre les deux blocs. Car si les partenaires s’étaient alors donné deux ans pour aboutir à un accord, les résultats se font attendre après 16 cycles de pourparlers organisés au cours de cette dernière décennie. En prévision du sommet, les représentants européens et indiens ont donc accéléré les discussions en coulisses. À l’étude ? La création d’un mécanisme ou d’un groupe conjoint « pour trouver un terrain d’entente sur les points les plus litigieux », confiait au MOCI une source à la Commission européenne. Des négociations au point mort Les deux camps continuent pourtant d’afficher leur volonté de conclure un pacte commercial ambitieux. Mais même la visite d’Angela Merkel en Inde, en mai passé, et le soutien de son homologue, le premier ministre Narendra Modi, lui aussi favorable au dégel des discussions, n’auront pas permis de relancer des négociations au point mort. Car les obstacles restent nombreux. Première pierre d’achoppement : l’accès au marché automobile indien. Pour protéger ses constructeurs nationaux et...

L'accès à la totalité de l'article (609 mots) est réservé aux abonnés, aux utilisateurs d’un porte-monnaie ou aux acheteurs de l’article à l’unité.
Se connecter Pas encore lecteur ? Je crée mon compte

Acheter à la carte

Cet article : 5.00 €
par porte-monnaie
ou par CB

S'abonner

Accès illimité
à tous les contenus
du MOCI
Je découvre les offres
Contenu associé