fbpx

En poursuivant votre navigation, vous acceptez l’utilisation de cookies pour améliorer votre expérience sur notre site, réaliser des statistiques d’audiences et vous permettre de partager des informations sur les réseaux sociaux. En savoir plus.

X

NEWSLETTERS DU MOCI


Le Moci met à votre disposition 4 lettres d'actus pour répondre à vos besoins de connaissance sur le commerce international.


Cochez les newsletters auxquelles vous souhaitez vous abonner gratuitement. Vous pourrez facilement vous désinscrire à tout moment via les liens de désinscription présents dans chacun de nos emails.



  • BEST-OF

    Recevez tous les vendredis, les articles les plus populaires de la semaine.

  • NOUVEAUTÉS

    Soyez au courant des nouvelles parutions mensuelles du Moci et de toutes nos offres spéciales.

  • ÉVÉNEMENTS

    Suivez tous les événements du MOCI :

    - Forum Moci,
    - Forum Afrique,
    - Palmarès Moci des PME et ETI à l'international
    et ceux de nos partenaires.
  • LE SOMMAIRE DE LA LETTRE CONFIDENTIELLE

    Recevez chaque jeudi, le sommaire des articles de la Lettre confidentielle qui vous informe sur les dernières actualités et vous livre ses analyses et ses exclusivités. Les articles entiers sont payants ou accessibles via abonnement.

CODE DE SECURITE :

captcha

Attention !

Il semblerait que vous ayez déjà souscrit à cette offre.

Je poursuis quand même
X
X

Filière / Export : la Task force économie maritime creuse son sillon

La Task force économie maritime (TFEM) de Medef international creuse son sillon lentement mais sûrement dans l’écosystème français de la diplomatie économique et du commerce extérieur depuis sa création en 2017. Son influence vient en effet de monter d’un cran avec la proposition française, faite en marge du dernier G7 et déposée à l’Organisation maritime internationale (OMI), de baisser la vitesse des navires vraquiers pour réduire leur impact sur le réchauffement climatique. L'OMI a d'ores et déjà son agenda en la matière, avec un objectif de réduction des émissions de Co2 des navires de 50 % d'ici 2050. Car cette idée a été soufflée à Emmanuel Macron dès décembre 2018 par Philippe-Louis Dreyfus. Président du conseil de surveillance de Louis Dreyfus Armateurs, ce dernier est une figure du secteur maritime mondial, cumulant les casquettes de président (et cofondateur) de la TFEM, du Cluster maritime français, et d’ancien président de l’association des Armateurs de France, de l’association des Armateurs européens (ECSA) et de son homologue au niveau mondial, la BIMCO (Baltic and International Maritime Conference). Désormais soutenu également par la BIMCO, les chances d’aboutir de ce projet à une convention internationale ont, du...

L'accès à la totalité de l'article (1034 mots) est réservé aux abonnés, aux utilisateurs d’un porte-monnaie ou aux acheteurs de l’article à l’unité.
Filière / Export : la Task force économie maritime creuse son sillon
Se connecter
Pas encore lecteur? Je crée mon compte

Acheter à la carte

Cet article : 5.00 €
par porte monnaie
ou par CB

S'abonner

Accès illimité
à tous les contenus
du MOCI
Je découvre les offres
Contenu associé

Cet article vous intéresse ?

Créez une alerte >