fbpx

Je me connecte

E-mail*
Mot de passe*
Je valide > Mot de passe oublié?

Je m'inscris

*Champs obligatoires

Conformément à la loi « informatique et libertés » du 6 janvier 1978 modifiée en 2004, vous bénéficiez d’un droit d’accès et de rectification aux informations qui vous concernent.
1. Mon Compte
2. Mes activités
3. Mes Newsletters

Vous devez lire et accepter nos conditions générales de vente et d’utilisation *

Je souhaite recevoir la newsletter :

Je m'enregistre

Mot de passe oublié ?

NEWSLETTERS DU MOCI

Le Moci met à votre disposition 4 lettres d'actus pour répondre à vos besoins de connaissance sur le commerce international.

Cochez les newsletters auxquelles vous souhaitez vous abonner gratuitement. Vous pourrez facilement vous désinscrire à tout moment via les liens de désinscription présents dans chacun de nos emails.

Informations importantes

Du fait des nouvelles mesures de sécurité sanitaire, l’envoi des magazines en version papier sera retardé.
Par ailleurs, nos journalistes continuent à vous donner l’actualité du secteur sur notre site et nos réseaux sociaux alors restez connectés !

En poursuivant votre navigation, vous acceptez l’utilisation de cookies pour améliorer votre expérience sur notre site, réaliser des statistiques d’audiences et vous permettre de partager des informations sur les réseaux sociaux. En savoir plus.

Commerce extérieur : le Trésor résiste toujours au Quai d’Orsay

19 avril 2018


Mise en place sous Laurent Fabius*, prédécesseur de Jean-Yves Le Drian aux Affaires étrangères, la diplomatie économique renforce tous les jours le pouvoir du Quai d’Orsay au détriment de Bercy sur le commerce et les relations économiques extérieures. On vient encore d’avoir un exemple de cette bataille feutrée, avec la récente tentative du ministère de l’Europe et des affaires étrangères (MEAE) d’obtenir la tutelle de l’ensemble des services à l’étranger touchant au monde de l’export et plus largement de l’international (attachés douaniers, agricoles, financiers…). Et plus particulièrement le réseau des Services économiques (SE), soit environ 700 personnes, dont 150 conseillers et 160 attachés économiques. Motif invoqué : une mutualisation des moyens justifiées par les restrictions budgétaires. Au final, les manœuvres en coulisse du MEAE n’ont pas totalement abouti dans le sens qu’il souhaitait, après des mois de réflexion au sein du gouvernement et de débat impliquant la haute Administration et des parlementaires très concernés par la réforme du dispositif de soutien commerce extérieur**. Jean-Claude Mailly (FO) est intervenu Lors de la réunion interministérielle du 6 avril dernier, il a effectivement été décidé que...

L'accès à la totalité de l'article (725 mots) est réservé aux abonnés, aux utilisateurs d’un porte-monnaie ou aux acheteurs de l’article à l’unité.
Se connecter Pas encore lecteur ? Je crée mon compte

Acheter à la carte

Cet article : 5.00 €
par porte-monnaie
ou par CB

S'abonner

Accès illimité
à tous les contenus
du MOCI
Je découvre les offres
Contenu associé