Je me connecte

E-mail*
Mot de passe*
Je valide > Mot de passe oublié?

Je m'inscris

*Champs obligatoires

Conformément à la loi « informatique et libertés » du 6 janvier 1978 modifiée en 2004, vous bénéficiez d’un droit d’accès et de rectification aux informations qui vous concernent.
1. Mon compte
2. Mes activités
3. Mes newsletters

Vous devez lire et accepter nos conditions générales de vente et d’utilisation *

* Mentions obligatoires

Je souhaite recevoir la newsletter :

Je m'enregistre

Mot de passe oublié ?

NEWSLETTERS DU MOCI.

Le Moci met à votre disposition 4 lettres d'actus pour répondre à vos besoins de connaissance sur le commerce international.

Cochez les newsletters auxquelles vous souhaitez vous abonner gratuitement. Vous pourrez facilement vous désinscrire à tout moment via les liens de désinscription présents dans chacun de nos emails.

En poursuivant votre navigation, vous acceptez l’utilisation de cookies pour améliorer votre expérience sur notre site, réaliser des statistiques d’audiences et vous permettre de partager des informations sur les réseaux sociaux. En savoir plus.

ALE / Export : Français et Canadiens font la promotion du CETA au Medef

5 octobre 2017


En organisant, le 29 septembre, soit huit jours après l’entrée en vigueur provisoire de l’Accord économique et commercial global (AECG) – ou, en anglais, CETA (Comprehensive Economic and Trade Agreement – entre l’Union européenne (UE) et le Canada, une matinée sur cet accord de libre-échange (ALE), le Mouvement des entreprises de France (Medef) avait pour ambition de donner le coup d’envoi d’une mobilisation qui tarde encore à venir. En effet, comme le rappelait d’entrée le président de son pôle International et Europe, Bernard Spitz, également à la tête de la Fédération française de l’assurance, seuls 243 opérateurs de l’Hexagone disposent à ce jour d’un numéro d’exportateur enregistré, qui est obligatoire pour travailler au Canada. Un accord taillé pour les PME Pour l’obtenir, il faut que l’entreprise demande son inscription au système européen Rex (Registre des exportateurs). Or, « ce chiffre est bien inférieur à celui de l’Allemagne et juste équivalent à celui de la Belgique », déplorait Bernard Spitz. Pourtant, le CETA serait très favorable aux PME, soulignait Pierre Pettigrew, envoyé du Canada pour le CETA et ancien ministre du Commerce international, développant ainsi un argumentaire mis aussi en avant à...

L'accès à la totalité de l'article (859 mots) est réservé aux abonnés, aux utilisateurs d’un porte-monnaie ou aux acheteurs de l’article à l’unité.
Se connecter Pas encore lecteur ? Je crée mon compte

Acheter à la carte

Cet article : 5.00 €
par porte-monnaie
ou par CB

S'abonner

Accès illimité
à tous les contenus
du MOCI
Je découvre les offres
Contenu associé