fbpx

Je me connecte

E-mail*
Mot de passe*
Je valide > Mot de passe oublié?

Je m'inscris

*Champs obligatoires

Conformément à la loi « informatique et libertés » du 6 janvier 1978 modifiée en 2004, vous bénéficiez d’un droit d’accès et de rectification aux informations qui vous concernent.
1. Mon compte
2. Mes activités
3. Mes newsletters

Vous devez lire et accepter nos conditions générales de vente et d’utilisation *

* Mentions obligatoires

Je souhaite recevoir la newsletter :

Je m'enregistre

Mot de passe oublié ?

NEWSLETTERS DU MOCI.

Le Moci met à votre disposition 4 lettres d'actus pour répondre à vos besoins de connaissance sur le commerce international.

Cochez les newsletters auxquelles vous souhaitez vous abonner gratuitement. Vous pourrez facilement vous désinscrire à tout moment via les liens de désinscription présents dans chacun de nos emails.

Informations importantes

Les paiements sur le site sont indisponibles suite à une maintenance.
Nous revenons très vite !

En poursuivant votre navigation, vous acceptez l’utilisation de cookies pour améliorer votre expérience sur notre site, réaliser des statistiques d’audiences et vous permettre de partager des informations sur les réseaux sociaux. En savoir plus.

21 décembre 2011

L’axe Seine, une porte d’entrée vers l’Europe

Avec une centaine de ports, plus de 550 km de voies navigables et l’entrée en service du futur canal Seine-Nord Europe en 2017, l’axe Seine pourrait devenir la première voie d’acheminement des flux internationaux en Europe. Reste à construire de nouveaux terminaux, pour accélérer le report modal. À la fin de ce dossier, Le Moci vous donne toutes les informations pratiques pour faire transiter vos marchandises par le fleuve.L’axe Seine est aujourd’hui la troisième porte d’entrée pour les flux internationaux de l’Union européenne, après Rotterdam et Anvers. Ces derniers pratiquent un report modal massif de leurs flux sur leurs deux grands fleuves, le Rhin et l’Escaut. Ce qui n’est pas le cas en France. À ce jour, entre le Havre et Paris, environ 130 millions de tonnes de marchandises transitent annuellement, tous trafics et tous modes de transport confondus, import et export additionnés.« Sur ces 130 millions de tonnes, 20 à 30 millions de tonnes sont traités par voie fluviale. Si cet axe est la première voie de passage pour le commerce international de la France, paradoxalement, le mode fluvial ne prend en charge qu’un pourcentage minime des flux. Le mode prédominant est le camion (plus de 70 % des trafics). Et il le restera encore un...

Il vous reste 85% de l'article à lire
Ce dossier est réservé aux abonnés, aux utilisateurs d’un porte-monnaie ou aux acheteurs de l’article à l’unité et contient 11 articles
Se connecter
Pas encore lecteur? Je crée mon compte

Acheter à la carte

Ce dossier : 5.00 €
par porte-monnaie
ou par CB

S'abonner

Accès illimité
à tous les contenus
du MOCI
Je découvre les offres