fbpx

En poursuivant votre navigation, vous acceptez l’utilisation de cookies pour améliorer votre expérience sur notre site, réaliser des statistiques d’audiences et vous permettre de partager des informations sur les réseaux sociaux. En savoir plus.

X

NEWSLETTERS DU MOCI


Le Moci met à votre disposition 4 lettres d'ainstance->generate_random_word(); $prefix = mt_rand(); $img_name = $captcha_instance->generate_image( $prefix, $word ); ?>

CODE DE SECURITE :

captcha

Attention !

Il semblerait que vous ayez déjà souscrit à cette offre.

Je poursuis quand même
X

Mot de passe oublié?

Vous n'avez pas de compte ? S'inscrire

X

Pour terminer votre inscription, vous devez lire et accepter nos conditions générales de vente et d’utilisation

Vous avez déjà un compte? Connectez-vous

Dossier

La filière bovine française se cherche une stratégie export
27 octobre 2011

La filière bovine française se cherche une stratégie export

L’évolution récente du marché mondial ouvre des opportunités aux éleveurs des pays européens. Dans ce contexte très favorable, la filière bovine française gagne des parts de marché, mais peine à définir une véritable stratégie. « La mutation très rapide du marché mondial est une belle opportunité », affirmait Dominique Langlois, président d’Interbev (Association nationale interprofessionelle du bétail et des viandes), lors d’un colloque qui s’est tenu le 6 octobre à Clermont-Ferrand, dans le cadre du 20e Sommet de l’élevage. Mais la filière doit aller plus loin. D’où l’intitulé de ce colloque : « L’export : une stratégie et non une opportunité». Son objectif : sensibiliser les acteurs de la filière bovine à la nécessité de s’organiser pour tirer parti, à l’export, de l’évolution favorable des échanges internationaux. « Dans les années 1990, la France était un grand pays exportateur, mais elle a perdu cette place avec la fin des soutiens européens et l’arrivée de nouveaux acteurs », rappelle Dominique Langlois. Sans oublier la crise de l’ESB, dite « de la vache folle » qui a fermé de nombreux marchés aux produits bovins européens. « Pourquoi cette filière fortement exportatrice ne participerait-elle...

Il vous reste 82% de l'article à lire
Ce dossier est réservé aux abonnés, aux utilisateurs d’un porte-monnaie ou aux acheteurs de l’article à l’unité et contient 2 articles
La filière bovine française se cherche une stratégie export
Se connecter
Pas encore lecteur? Je crée mon compte

Acheter à la carte

Ce dossier : 5.00 €
par porte monnaie
ou par CB

S'abonner

Accès illimité
à tous les contenus
du MOCI
Je découvre les offres