fbpx

Je me connecte

E-mail*
Mot de passe*
Je valide > Mot de passe oublié?

Je m'inscris

*Champs obligatoires

Conformément à la loi « informatique et libertés » du 6 janvier 1978 modifiée en 2004, vous bénéficiez d’un droit d’accès et de rectification aux informations qui vous concernent.
1. Mon compte
2. Mes activités
3. Mes newsletters

Vous devez lire et accepter nos conditions générales de vente et d’utilisation *

* Mentions obligatoires

Je souhaite recevoir la newsletter :

Je m'enregistre

Mot de passe oublié ?

NEWSLETTERS DU MOCI.

Le Moci met à votre disposition 4 lettres d'actus pour répondre à vos besoins de connaissance sur le commerce international.

Cochez les newsletters auxquelles vous souhaitez vous abonner gratuitement. Vous pourrez facilement vous désinscrire à tout moment via les liens de désinscription présents dans chacun de nos emails.

Informations importantes

Les paiements sur le site sont indisponibles suite à une maintenance.
Nous revenons très vite !

En poursuivant votre navigation, vous acceptez l’utilisation de cookies pour améliorer votre expérience sur notre site, réaliser des statistiques d’audiences et vous permettre de partager des informations sur les réseaux sociaux. En savoir plus.

10 décembre 2015

Guide business Koweït 2015

Relativement peu connu des entreprises françaises, le Koweït mérite, pourtant, le détour. D’abord, parce qu’il s’agit d’un pays stable. Et ce, en dépit de la baisse des prix de l’or noir. Ensuite, cet émirat pétrolier a entamé une politique de réforme et d’ouverture aux investisseurs étrangers, avec notamment de grands ouvrages à réaliser dans l’énergie, le transport, l’aménagement urbain ou la santé.   Lancé progressivement dans une politique de modernisation, le Koweït mérite un regard plus attentif de la part des entreprises françaises. L’émirat pétrolier a, certes, bien du mal à mener la diversification de son économie, mais il a su prendre conscience de la nécessité de bouger dans un monde volatile, encore plus aujourd’hui que la tendance des prix de l’or noir est à la baisse. Ainsi, entre 2010 et 2014, dans le cadre d’un premier plan quinquennal de développement, 110 à 120 milliards de dollars auraient été investis dans la santé, les travaux publics et l’énergie, par exemple, dans des unités de dessalement de l’eau et dans des centrales électriques. Un montant relativement modeste, si l’on considère les avoirs accumulés notamment à l’étranger pendant cette période, de l’ordre de 230 milliards de...

Il vous reste 86% de l'article à lire
Ce dossier est réservé aux abonnés, aux utilisateurs d’un porte-monnaie ou aux acheteurs de l’article à l’unité et contient 7 articles
Se connecter
Pas encore lecteur? Je crée mon compte

Acheter à la carte

Ce dossier : 5.00 €
par porte-monnaie
ou par CB

S'abonner

Accès illimité
à tous les contenus
du MOCI
Je découvre les offres