fbpx

Je me connecte

E-mail*
Mot de passe*
Je valide > Mot de passe oublié?

Je m'inscris

*Champs obligatoires

Conformément à la loi « informatique et libertés » du 6 janvier 1978 modifiée en 2004, vous bénéficiez d’un droit d’accès et de rectification aux informations qui vous concernent.
1. Mon compte
2. Mes activités
3. Mes newsletters

Vous devez lire et accepter nos conditions générales de vente et d’utilisation *

* Mentions obligatoires

Je souhaite recevoir la newsletter :

Je m'enregistre

Mot de passe oublié ?

NEWSLETTERS DU MOCI.

Le Moci met à votre disposition 4 lettres d'actus pour répondre à vos besoins de connaissance sur le commerce international.

Cochez les newsletters auxquelles vous souhaitez vous abonner gratuitement. Vous pourrez facilement vous désinscrire à tout moment via les liens de désinscription présents dans chacun de nos emails.

Informations importantes

Les paiements sur le site sont indisponibles suite à une maintenance.
Nous revenons très vite !

En poursuivant votre navigation, vous acceptez l’utilisation de cookies pour améliorer votre expérience sur notre site, réaliser des statistiques d’audiences et vous permettre de partager des informations sur les réseaux sociaux. En savoir plus.

23 juillet 2015

La Suisse veut la France comme partenaire technologique

Dans la recherche, l’innovation, les technologies, l’alliance entre la France et la Suisse va bon train et touche le transport ferroviaire, l’énergie, mais aussi l’espace, l’aéronautique ou le numérique. Depuis le récent déplacement en République helvétique du président Hollande, Berne et Paris veulent développer les techniques médicales et la bio santé. Laboratoires, pôles de compétitivité, universités, entreprises, tous sont mobilisés. Il y a fort à parier que les élections fédérales du 18 octobre seront suivies de près sur tout le continent. Depuis la votation du 9 février 2014 « contre l’immigration massive », l’Union européenne (UE) menace de rompre toute une série d’accords avec la Suisse, si la loi est appliquée comme prévu le 9 février 2017. Un nouveau Conseil fédéral pourrait-il alors interroger à nouveau le peuple sur l’ouverture du pays aux étrangers ? Bien sûr, la question serait posée différemment, de façon à respecter sur la forme le premier vote, mais l’objectif serait bien de convaincre une population, qui n’a peut-être pas mesuré à l’époque toutes les conséquences d’une loi contre l’immigration de masse, de rétablir la libre circulation des personnes. Vu de Paris ou de Bruxelles, ce...

Il vous reste 90% de l'article à lire
Ce dossier est réservé aux abonnés, aux utilisateurs d’un porte-monnaie ou aux acheteurs de l’article à l’unité et contient 6 articles
Se connecter
Pas encore lecteur? Je crée mon compte

Acheter à la carte

Ce dossier : 5.00 €
par porte-monnaie
ou par CB

S'abonner

Accès illimité
à tous les contenus
du MOCI
Je découvre les offres