fbpx

En poursuivant votre navigation, vous acceptez l’utilisation de cookies pour améliorer votre expérience sur notre site, réaliser des statistiques d’audiences et vous permettre de partager des informations sur les réseaux sociaux. En savoir plus.

X

NEWSLETTERS DU MOCI


Le Moci met à votre disposition 4 lettres d'ainstance->generate_random_word(); $prefix = mt_rand(); $img_name = $captcha_instance->generate_image( $prefix, $word ); ?>

CODE DE SECURITE :

captcha

Attention !

Il semblerait que vous ayez déjà souscrit à cette offre.

Je poursuis quand même
X

Mot de passe oublié?

Vous n'avez pas de compte ? S'inscrire

X

Pour terminer votre inscription, vous devez lire et accepter nos conditions générales de vente et d’utilisation

Vous avez déjà un compte? Connectez-vous

Dossier

Dossier spécial Région Grand Sud 2014
16 octobre 2014

Les régions ont adopté leur PRIE avant la réforme territoriale

© © Ponchy - Fotolia.com

Dans le Grand Sud de la France, toutes les régions ont signé un plan régional d’internationalisation des entreprises (PRIE), à l’exception du Languedoc-Roussillon. Toutefois, elles devront adapter leur stratégie au découpage qui résultera de la réforme territoriale en préparation. Le gouvernement souhaite rapprocher Rhône-Alpes de l’Auvergne et Midi-Pyrénées du Languedoc-Roussillon. Dans le Grand Sud, toutes les régions (Auvergne, Rhône-Alpes, Provence Alpes Côte d’Azur, Corse, Midi-Pyrénées, Aquitaine) ont élaboré un plan de régionalisation des entreprises à l’internationalisation (PRIE) pour trois ans, à une exception notable, le Languedoc-Roussillon. Historiquement, le Conseil régional a toujours affiché son indépendance vis-à-vis des initiatives de l’État. Le fait que le concept de PRIE ait été lancé sous le gouvernement Ayrault par une ministre socialiste, Nicole Bricq, alors chargée du Commerce extérieur, n’aura manifestement pas suffi. La Région, socialiste, présidée pendant plus de six ans et demi par Georges Frêche (mars 2004-octobre 2010), puis Christian Bourquin (décédé le 26 août dernier), « bien qu’elle ait confié dans un premier temps au cabinet Sémaphores le soin de définir une stratégie pour un PRIE,...

Il vous reste 88% de l'article à lire
Ce dossier est réservé aux abonnés, aux utilisateurs d’un porte-monnaie ou aux acheteurs de l’article à l’unité et contient 4 articles
Les régions ont adopté leur PRIE avant la réforme territoriale
Se connecter
Pas encore lecteur? Je crée mon compte

Acheter à la carte

Ce dossier : 5.00 €
par porte monnaie
ou par CB

S'abonner

Accès illimité
à tous les contenus
du MOCI
Je découvre les offres