fbpx

Je me connecte

E-mail*
Mot de passe*
Je valide > Mot de passe oublié?

Je m'inscris

*Champs obligatoires

Conformément à la loi « informatique et libertés » du 6 janvier 1978 modifiée en 2004, vous bénéficiez d’un droit d’accès et de rectification aux informations qui vous concernent.
1. Mon Compte
2. Mes activités
3. Mes Newsletters

Vous devez lire et accepter nos conditions générales de vente et d’utilisation

Je souhaite recevoir la newsletter :

Je m'enregistre

Mot de passe oublié ?

NEWSLETTERS DU MOCI

Le Moci met à votre disposition 4 lettres d'actus pour répondre à vos besoins de connaissance sur le commerce international.

Cochez les newsletters auxquelles vous souhaitez vous abonner gratuitement. Vous pourrez facilement vous désinscrire à tout moment via les liens de désinscription présents dans chacun de nos emails.

En poursuivant votre navigation, vous acceptez l’utilisation de cookies pour améliorer votre expérience sur notre site, réaliser des statistiques d’audiences et vous permettre de partager des informations sur les réseaux sociaux. En savoir plus.

1 septembre 2011

Les entreprises fortement touchés par la contrefaçon

Jusqu’où ira-t-on dans le développement de la contrefaçon ? En juillet dernier, une Américaine installée en Chine faisait la découverte de trois faux magasins Apple créés dans la ville de Kunming, dans le Yunnan. Tout y était, selon elle : design, lumières, vendeurs aux T-shirts bleus avec leur carte personnelle accrochée autour du cou, sauf un détail qui lui a mis la puce à l’oreille : le fait de marquer « Apple Store » sur les enseignes au lieu du dessin de la mythique pomme. Au niveau français, les chiffres témoignent de l’ampleur du phénomène. Ainsi, en 2010, la douane française a saisi 6,2 millions de produits contrefaits représentant un montant de 421 millions d’euros, soit une progression de plus de 50 % comparé à 2009. À ce nombre s’ajoutent les saisies de fausses cigarettes (1,3 million de paquets), ce qui porte le total des saisies à 7,5 millions d’articles en 2010.Pour l’Unifab (Union des fabricants pour la protection internationale de la propriété intellectuelle), une association française anticontrefaçon regroupant quelque 300 entreprises (dont un tiers de PME), « ces chiffres démontrent l’ampleur du développement de cette activité illicite et dangereuse ». De plus, signale son président, Christian Peugeot, « on...

Il vous reste 84% de l'article à lire
Ce dossier est réservé aux abonnés, aux utilisateurs d’un porte-monnaie ou aux acheteurs de l’article à l’unité et contient 5 articles
Se connecter
Pas encore lecteur? Je crée mon compte

Acheter à la carte

Ce dossier : 5.00 €
par porte-monnaie
ou par CB

S'abonner

Accès illimité
à tous les contenus
du MOCI
Je découvre les offres