fbpx

Je me connecte

E-mail*
Mot de passe*
Je valide > Mot de passe oublié?

Je m'inscris

*Champs obligatoires

Conformément à la loi « informatique et libertés » du 6 janvier 1978 modifiée en 2004, vous bénéficiez d’un droit d’accès et de rectification aux informations qui vous concernent.
1. Mon Compte
2. Mes activités
3. Mes Newsletters

Vous devez lire et accepter nos conditions générales de vente et d’utilisation *

Je souhaite recevoir la newsletter :

Je m'enregistre

Mot de passe oublié ?

NEWSLETTERS DU MOCI

Le Moci met à votre disposition 4 lettres d'actus pour répondre à vos besoins de connaissance sur le commerce international.

Cochez les newsletters auxquelles vous souhaitez vous abonner gratuitement. Vous pourrez facilement vous désinscrire à tout moment via les liens de désinscription présents dans chacun de nos emails.

Informations importantes

Du fait des nouvelles mesures de sécurité sanitaire, l’envoi des magazines en version papier sera retardé.
Par ailleurs, nos journalistes continuent à vous donner l’actualité du secteur sur notre site et nos réseaux sociaux alors restez connectés !

En poursuivant votre navigation, vous acceptez l’utilisation de cookies pour améliorer votre expérience sur notre site, réaliser des statistiques d’audiences et vous permettre de partager des informations sur les réseaux sociaux. En savoir plus.

© mozZz - Fotolia.com
Finance & assurancePays & marchés

En Turquie, les délais de paiement des entreprises se sont améliorés, mais restent longs, vient de dévoiler Coface dans une enquête réalisée auprès de 586 entreprises implantées sur place (voir fichier joint en pdf).

Ainsi, en 2019, le délai moyen de paiement, offert par les entreprises turques à leurs clients, s’élevait à près de 85 jours sur le marché intérieur et à 69 jours sur les marchés d’exportation, contre 108 jours en 2017.

Pour autant, 46 % des entreprises interrogées prévoient un allongement des délais de paiement sur le marché intérieur en 2020 et 45 % s’attendent à des délais plus longs sur les marchés d'exportation. Coface note que la prudence domine dans les secteurs du papier, de la pharmacie, des métaux et de la construction.

Au cours des deux dernières années, les retards de paiement ont également diminué, passant à 41 jours sur le marché intérieur et 58 jours pour les ventes internationales en moyenne.

Un secteur privé prudent

Selon l’assureur crédit, 44 % pensent que les conditions économiques vont à nouveau se détériorer, alors que l’activité  a connu récemment une embellie. Ceux-ci évoquent les difficultés d’accès au financement et le recul de la demande intérieure.

Dans la pharmacie et l’agroalimentaire, la volonté d’investir reste forte. En revanche, dans l’automobile, secteur d’exportation, 20 % des sociétés envisagent cette année une baisse de leurs recettes extérieures.

Globalement, 58 % des entreprises considèrent que leur activité ou leurs investissements vont croître en 2020.  Ainsi, 35 % estiment que leurs ventes vont augmenter sur le marché intérieur et 65 % des sociétés exportatrices comptent sur une hausse de leurs ventes à l’étranger cette année.

Desk Moci

COFACE_PAYMENT_SURVEY_TURKEY-2019
Sélection de la rédaction sur le même sujet

Cet article vous intéresse ?

Créez une alerte >